Samedi 24 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L’honorable Karim Keïta en Classe économique: Et s’il continuait ainsi ?

La semaine dernière, les réseaux sociaux maliens ont fait d’une photo de Karim Keïta, député et fils du Président de la République leurs choux gras.

A la grande surprise de ceux qui s’attendaient à voir le jeune taxé de bourgeois prendre une place ‘’affaire’’ dans l’avion, le voilà somnolant sur son siège en la classe éco en plein vol.

Qu’il en soit ainsi, voir Karim ce jeune député, non moins Président de la Commission Défense de l’Assemblée nationale et fils du Président de la République, en class éco, a été une première pour beaucoup. Cela du fait qu’en Afrique, l’on est habitué aux dirigeants peu soucieux de la triste réalité des populations qui ont du mal à manger trois repas par jour et se coulent la douchent en princes avec les ressources publiques.

Par ailleurs, une des questions qui est revenue sur certains forums était de savoir si le député malien avait bel et bien pris une place éco par modestie ou pour en faire un coup de pub. Nul ne peut l’élucider avec exactitude.

Par contre, l’essentiel qui puisse attirer l’attention des observateurs est que Karim, malgré tout ce qui lui est collé à la peau, a voyagé ce jour en classe éco. Son comportement a aussi, très vite surpris les passagers de l’avion qui ont assez rapidement balancé ses photos sur la toile.

Au delà de toutes les suppositions ne pouvant mener à la vérité, admettons au moins que le fils du Chef de l’Etat a ce jour été modeste. Chose qui d’ailleurs, non seulement doit rappeler ses détracteurs à savoir réellement avec qui ils ont désormais à faire, mais aussi, pousser Karim lui-même à se comporter en malien sur le même titre que les autres, sans profiter des privilèges que lui confère le pouvoir public. En ce moment après, il retrouvera sa place dans le cœur des Maliens qui ne lui demandent qu’à être modèle.

En ce qui me concerne, malgré les péchés d’Israël qu’on lui colle sans preuve, je ne le blâme pas. N’empêche, je ne lui donnerai pas aussi le bon Dieu sans confession : Du fait qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, Karim doit nous (Maliens) retrouver ou nous nous prouver tout de suite qu’il est avec nous. On l’attend !

Mamadi Cissé (Contribution)

Source: Le Credo

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Volonté du Peuple (Rediffusion)

23 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale : développement du Sahel pour lutter contre le terrorisme

23 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018