Mardi 11 Décembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Salif Kéïta dispose désormais d’un avion privé baptisé “Cheval blanc” : Bientôt une piste d’atterrissage au Djoliba

Le chanteur Salif Kéïta s’offre un avion privé baptisé “Cheval Blanc” d’une capacité de 6 places dont 4 passagers. Cela permettra au Roi de la musique mandingue d’effectuer ses déplacements dans la sous-région dans cet appareil Z-TYM.

Les premières images de cet avion Z-TYM ont été dévoilées en exclusivité par le jeune entrepreneur, Hamidou Sampy, Président directeur général de l’Agence de communication Créacom-Afrique. En fait, c’était l’un des rêves du célèbre chanteur Salif Kéïta d’acquérir un avion. Raison pour laquelle, cet appareil de 6 places dont 4 passagers et 2 réservés à l’équipage se différencie par le sigle : “Salif Kéïta, cheval blanc”. L’intérieur de cet avion est purement en cuir. En d’autres termes, il répond à toutes les normes.

Selon nos informations, cet avion est capable de voler sur beaucoup pays d’Afrique, notamment l’Afrique centrale et les pays de la Cedeao. Ce qui permettra désormais à Salif Kéïta de voyager en toute sérénité et sécurité, quand il le veut et sans aucune tracasserie. C’est également un moyen pour le chanteur malien d’économiser beaucoup d’argent quand on sait qu’il voyage beaucoup, notamment en classe business. “C’est vraiment un moyen pour Salif de voyager en toute tranquillité. Par an, il débourse beaucoup de sous pour ses nombreux voyages à travers l’Afrique. Cet appareil peut aller jusqu’au Nigeria” précise notre source.

Le vol inaugural, selon toujours notre source, est prévu pour bientôt dans un pays de la sous-région. En attendant, l’avion se trouve dans un parking à l’aéroport international Modibo Kéïta. Le hic est que le montant de cet avion reste toujours un secret. “En fait, Salif ne veut pas dévoiler le montant auquel cet avion a été acheté. Il veut être discret” précise notre interlocuteur.

En tout cas, le Roi de la musique mandingue a décidé de construire une piste d’atterrissage au Djoliba. Toutes les dispositions ont été prises pour que cet appareil Z-TYM puisse atterrir dans son village.

Il est nécessaire de rappeler que cet avion est le couronnement d’une carrière extraordinaire de 50 ans. Comme disait l’autre, Salif rejoint désormais le cercle très fermé des stars propriétaires d’avions privés dans le monde.

Ce qu’il faut aussi retenir, c’est que le rossignol de la musique malienne, voire africaine, prépare activement son prochain album dont la sortie est prévue à la fin de l’année.

 A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd’hui

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Discours à la Nation

10 Décembre 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Pacte de l'ONU pour les migrations : une utopie ?

10 Décembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018