Lundi 23 Octobre 2017
Forum de Paris

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

Un artiste a été arrêté samedi à Malabo en Guinée équatoriale, a appris l'AFP mercredi de sources familiale et gouvernementale, qui avancent des raisons contradictoires à son arrestation.

Selon la télévision d'Etat, dans un message diffusé mardi soir, Ramon Nze Esono Ebale a été arrêté pour "blanchiment d'argent et usage de faux", après qu'un million de francs CFA en faux billets (environ 1.500 euros) eut été trouvé chez lui.

La chaine gouvernementale ajoute que M. Nze Esono Ebale encourt jusqu'à 40 ans d'emprisonnement.

Cette thèse est réfutée par la famille et des ONG: "C'est un terrible montage", déplore sa soeur à l'AFP, qui estime que "ça doit être en raison de sa liberté d'expression" qu'il a été arrêté.

L'artiste a notamment illustré, en mai 2016, un roman graphique, "La pesadilla d'Obi" (traduisible en français par "le cauchemar d'Obiang"). Consulté par l'AFP, ce roman graphique est très critique envers le régime du président Teodoro Obiang.

Selon l'ONG basée aux Etats-Unis E-G Justice, l'arrestation de Ramon Nze Esono Ebale, qui vit au Paraguay mais séjournait en Guinée-équatoriale depuis vingt jours, serait liée à cette publication.

L'ONG Human Rights Watch demande la libération de l'artiste dans un communiqué reçu par l'AFP, estimant que cette arrestation est "le dernier épisode de la rétorsion gouvernementale contre les artistes qui, par leur travail, critiquent le gouvernement".

Une pétition a été lancée sur internet pour demander la libération de M. Nze Esono Ebale, qui a pour l'heure recueilli 2.100 signatures.

En l'espace de trois mois, trois artistes ont été arrêtés pour leurs œuvres musicales, puis libérés sans charge.

Pays pétrolier d'environ un million d'habitants à cheval sur le continent et une île, la Guinée équatoriale est dirigée depuis août 1979 par Teodoro Obiang Nguema, qui détient le record de longévité au pouvoir en Afrique. Il a été réélu en 2016 avec plus de 90% des voix pour un cinquième mandat de sept ans.

Source : AFP 20/09/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Sory I Guindo à la FEMAFOOT : « Incapable de mettre sur pied un nouveau bureau, ils se chamaillent comme des gamins. Honte à vous ! »

Monde du football malien : Un mélange de torchons et de serviettes

Le tohu-bohu qui a émaillé l'élection du nouveau bureau de la FEMAFOOT nous oblige à sortir des tiroirs un article publié en 2006 par notre confrère Sory I Guindo. A lire absolument !

Lire la suite

Blog

 Modibo Koné :« Le Mali peut créer des millions d’emplois à travers l’Agriculture » 

Pour le Malien Modibo Koné, ni le sous-développement ni le chômage ne sont des fatalités. Le soldat du développement – comme il se définit – expose dans cette interview que nous publions en trois parties, sa vision sur les réformes nécessaires à la transformation de l’Afrique. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Manifestation ton pied mon pied

19 Octobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20  0ctobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017