Lundi 25 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le Sénégal expulse Kémi Séba

Le polémiste franco-béninois Kémi Séba a été expulsé mercredi du Sénégal. Militant pour la suppression du franc CFA, il avait brûlé en août un billet de 5000 francs. Jugé dans cette affaire, il avait été relaxé.

L'Etat sénégalais a donc pris la décision de l'expulser. Une décision qui a provoqué une mobilisation de la société civile à l'aéroport de Dakar.

L'expulsion de Kémi Séba, Gilles Capo Chichi à l'état-civil, est sans doute la dernière décision du gouvernement Dionne. Puisque l'arrêté a été signé juste avant la démission du Premier ministre mardi. L'Etat estime que la présence de l'activiste constitue une menace grave à l'ordre public. Pour son bras droit, Héry Djéhuty , il n'en est rien.

« Si vous appelez ça un trouble à l'ordre public, oui, nous on considère que cet ordre public n'est pas garant de l'égalité et du bien-être des Africains ».

L'avocat de Kémi Séba a bien tenté un ultime recours pour stopper l'expulsion en vain. Maître Khourreisy Ba a vu son client à l'aéroport, un client serein estime-t-il.

« Une notification de mesure d'expulsion avec effet immédiat, imaginez un peu sa surprise, mais c'est un combattant, un homme à la peau dure, et donc il prend ça du bon côté ».

Présent à l'aéroport et interpellé deux heures par les forces de l'ordre, le porte-parole du mouvement Yen A Marre Thiat a vertement critiqué l'état du Sénégal.

« Un pays où il y a même pas de gouvernement, comment est-ce qu'il peut y avoir un arrêté ministériel ? Faut être sérieux, si nous laissons faire ce sera la honte pour tout le Sénégal ».

Malgré cette expulsion, les sympathisants de Kémi Séba ont annoncé poursuivre leurs mobilisations contre le franc CFA.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Quitter la CPI (Rediffusion)

25 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Inondations en Côte d'ivoire: pourquoi le bilan est-il si lourd?

25 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018