Mardi 21 Novembre 2017
Event Pirogue

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L’Inspecteur Papa Mambi Kéïta alias l’Epervier du Mandé démissionne de la Police malienne

Vaillant policier, Inspecteur très brillant dans ses enquêtes lui attribuant le surnom ‘’l’Epervier du Mandé’’, l’Inspecteur Divisionnaire Papa Mambi Kéïta, en service à la Brigade d’Investigations Judiciaires du Mali (BIJ) vient d’être contraint de démissionner sur fond de graves menaces.

La police malienne mérite-t-elle une telle perte en cette période d’insécurité perpétuelle tant dans la capitale qu’à l’échelle nationale ? Qui tire les ficelles? L’Epervier du Mandé mérite-t-il un tel départ non seulement prématuré mais aussi et surtout forcé ? Cela, après 25 ans de services loyalement et glorieusement rendus à la nation malienne? Voilà tant de multitudes questionnements qui, depuis l’annonce fracassante de cette regrettable nouvelle, taraudent les esprits.

Ce qui est plus sûr c’est que le vaillant Inspecteur Divisionnaire Papa Mambi Kéïta alias Epervier du Mandé, sous couvert la voie hiérarchique, a adressé sa démission au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le lundi 21 août dernier. Une lettre de démission dont LE COMBAT a pu disposer d’une copie.

Dans cette lettre de démission, l’Epervier du Mandé s’est abstenu de fournir trop de détailles motivant sa décision. Dans son texte, il a été bref.

«Monsieur le Ministre ;

J’ai l’honneur de venir très respectueusement vous présenter ma démission du sein de la police malienne.

En effet, Monsieur le Ministre, après avoir servi 25 ans et loyalement ma très chère patrie, le Mali, j’ai décidé de démissionner pour des raisons personnelles ». Telle est la teneur de la décision de démission déposée par l’Inspecteur Divisionnaire Papa Mambi Kéïta, le plus vaillant Agent de sécurité que le Mali n’ait jamais dans les annales de l’Histoire de sa Police nationale.

Cependant, selon des sources très proches de l’homme, l’Epervier du Mandé se sentait en danger. Selon nos informations, sa sécurité était devenue plus que menacée.

Alors qu’au moment de sa démission, il était chargé de mener l’enquête concernant l’affaire de la tentative d’assassinat de Marshal Madou. Sa hiérarchie lui avait instruit d’arrêter le ou les auteurs. Selon nos investigations, qui se poursuivent, la démission de l’inspecteur divisionnaire serait liée à cette enquête. Des personnalités, ‘’intouchables de la République’’, très protégées d’en haut, seraient impliquées dans cette affaire. Malgré que Papa Mambi Kéïta ait signalé que ça va mal tourner, on a voulu contraindre l’homme à mener ses enquêtes jusqu’au bout. Des pressions de tous genres lui parvenaient d’un côté de ses chefs hiérarchiques qui persisteraient à ce qu’il fasse cette mission. Mais, de l’autre côté, au sommet de l’Etat, des menaces fermes lui parviennent. Alors, l’Inspecteur, Agent assermenté et professionnel qu’il est, a opté pour la démission.

Par ailleurs, dans un passé non lointain, lorsque l’Epervier du Mandé, dans une autre enquête autour d’une affaire très délicate, a pu découvrir que l’ami du fils du Président de la République était mêlé au premier plan, l’instruction a été donnée à la Justice de fermer les yeux et classer le dossier dans les tiroirs. Au même moment, à travers la Sécurité d’Etat, on aurait reproché de manière hypocrite à Papa Mambi Kéita d’avoir voulu trahir le régime. Comme pour faire son boulot est de trahir le Président de la République parce qu’il serait un cousin.

Donc, il faudra bien noter que la présente démission de Papa Mambi de la Police malienne n’est nullement liée au concours des Commissaires à l’issue duquel il a été déclaré non admis. Certains détracteurs tentent de mettre cette occasion à profit en guise de prétextes. Or, selon une source bien informée, ce concours a vu des admis débourser plus de 3 millions de francs CFA par personne.

Affaire à suivre !

Source : Le combat

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Catalogne - la « demoncratie » en danger !

Suite à la violation du droit des Catalans à l'autodétermination et au coup d'état perpétré contre les dirigeants catalans démocratiquement élus, le Chef de village africain lance un appel à la raison en direction du pouvoir dictatorial ex-bagnole et averti qu'il ne tolère pas de désordre aux portes de l'Afrique. Arrêtez vos enfantillages antidémocratiques!!!

Lire la suite

Blog

 Marcel-M. MONIN : « La démocratie n’est pas gênante » 

Les sociétés « démocratiques » sont des sociétés dans lesquelles (entre autres) les principaux décideurs émanent directement ou indirectement de l’élection (1). L’élection donne ensuite une légitimité à celui qui doit son poste au vote et une légitimité  à ce que fera ce dernier (2). Elle le protège également -sauf exceptions - (soit en droit, soit en fait) des juges. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Coup d'Etat ou pas coup d'Etat

20 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Zimbabwe: Robert Mugabe doit-il se retirer?

20 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017