Mercredi 24 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les Obama, des touristes de marque en Indonésie

L’Indonésie, plus grand archipel du monde et haut-lieu du tourisme international, reçoit actuellement la visite de Barack Obama et de sa famille.

Des vacances de 10 jours sur les traces de l’enfance de l’ancien président américain, puisque le jeune Obama avait vécu quatre ans à Djakarta à la fin des années 1960. Dans son ancienne école du centre de la capitale indonésienne, une statue à son effigie a d’ailleurs conservé la mémoire de son passage.

Avec notre correspondant à Djakarta, Joël Bronner

Les médias indonésiens se régalent des vacances familiales de Barack Obama, un touriste de marque qui était encore président des Etats-Unis il y a six mois. La semaine dernière, l’ancien chef de l’Etat atterrissait en jeans basket à Bali, l’île la plus touristique d’Indonésie, où il a séjourné dans la ville pittoresque d’Ubud, avant de mettre le cap sur l’île de Java.

La presse locale a alors pu détailler par le menu les repas à base de riz frit ou de satay - des brochettes enduites de sauce aux cacahuètes - consommés par le clan Obama ou encore suivre son périple dans le temple bouddhiste de Borobudur, l’une des perles touristiques de l’archipel.

Souvenirs d'enfance

Avant la fin de son séjour ce week-end, Barack Obama a aussi profité de son passage dans la capitale pour visiter son ancienne maison, dans le quartier central de Menteng. Sa mère s’étant remariée à l’époque à un citoyen indonésien, le jeune Obama a en effet vécu à Djakarta entre l’âge de 6 et 10 ans, avant d’aller habiter à Hawaï.

Cette visite médiatique offre au final un coup de projecteur sur le tourisme en Indonésie, qui a accueilli l’an dernier près de 12 millions de visiteurs, un chiffre en constante progression ces dernières années.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 Anemonalove 06-07-2017 01:45
Hi fellas! Who wants to meet me? I'm live at HotBabesCams.co m, we can chat, you
can watch me live for free, my nickname is Anemonalove , here is my
photo:

https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président Ballon d'Or

23 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale: comment réformer l'UA?

23 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018