Jeudi 20 Juillet 2017
Journée porte ouverte Binthily

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Projet de révision constitutionnelle : L’honorable Moussa Timbiné prépare sa riposte

Malgré l’opposition d’une franche importante de la population au projet de la révision constitutionnelle, l’honorable Moussa Timbiné n’est pas prêt à renoncer au combat pour la révision constitutionnelle. Une contre marche est envisagée pour soutenir le projet de révision de la Constitution.

Le président de l’Union des jeunes du Rassemblement pour le Mali (UJ-RPM) et président de la Plateforme “An ka ben”, l’honorable Moussa Timbiné a présidé une rencontre lundi 19 juin pour élaborer un plan de campagne et une éventuelle contre marche à l’encontre de celle effectuée par l’opposition et certaines organisations de la société civile.

Cette rencontre des partisans du  “Oui ” au scrutin référendaire du 9 juillet prochain a eu lieu au Palais de la culture Amadou Hampâté Ba. Elle a réuni les responsables des associations et mouvements qui composent la Plateforme ” An ka ben” pour échanger sur une stratégie de campagne dans la perspective de gagner le référendum du 9  juillet.

Au cours de cette session, les participants ont convenu de donner un nouveau souffle au mouvement afin d’aller à la rencontre des populations pour expliquer les motifs du changement de la Constitution du 25 février 1992.

La Plateforme  “An ka ben”  envisage aussi d’organiser une marche pacifique en réponse à celle du collectif  ” Antè son, A bana, Touche pas à ma constitution”.

Rappelons que la Plateforme  “An ka ben” est un mouvement crée au lendemain de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger par l’honorable Moussa Timbiné et l’ex-porte-parole de l’opposition, Amadou Koïta, pour défendre le document.

Bréhima Sogoba

Source: L’Indicateur Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Diplômés pistonnés (Rediffusion)

20 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La santé des chefs d'Etat: un secret médical?

20 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017