Lundi 11 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

«Les milices n’étaient pas très d’accord pour que Saïf al-Islam reste à Zintan»

Saïf al-Islam, fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a été relâché par la milice qui le détenait à Zintan depuis le soulèvement contre son père, en novembre 2011, quelques semaines après la mort du dirigeant libyen.

La milice qui le détenait a confirmé que Saïf al-Islam a quitté Zintan, ce vendredi 9 juin 2017. Condamné à mort en 2015 pour crimes de guerre par la justice libyenne, il est également recherché par la Cour pénale internationale. On ignore quel rôle il pourrait jouer aujourd'hui dans une Libye livrée aux groupes armés. Hélène Bravin, chercheure associée à l'institut Prospective et sécurité en Europe, spécialiste de la Libye, est l'invitée Afrique soir de RFI.

« Il y avait des querelles entre les tribus au sujet du sort qui devait être réservé à Saïf al-Islam. Les milices n’étaient pas très d’accord pour qu’il reste à Zintan. Cela créait des tensions. (…) Sa libération est aujourd’hui conditionnée puisqu’il ne pourra pas s’activer politiquement : il est interdit d’activité politique, il a encore son aura de réformateur mais certains lui reprochent d’être la cause de la révolution en ayant ouvert la porte des prisons aux ex-jihadistes. Saïf al-Islam a été le maître d’œuvre d’un pacte de réconciliation avec les jihadistes d’al-Qaïda (...) .»

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

«A» comme appel d'air

08 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

08 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017