Jeudi 22 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Une année après la célébration en grande pompe de leur mariage : L’homme d’affaire Baba Maïga et Pitchou, la fille du Président Dioncounda divorcés

Mahamane B. Maïga, plus connu sous le nom de Baba Maïga (il est né le 16 mars 1972) et Aïssata Traoré dite Pitchou, la fille de l’ancien président de la République, Dioncounda Traoré (elle est née le 10 novembre 1979 à Bamako) viennent de se séparer.

Selon nos informations, le tribunal de première instance de la Commune V s’est prononcé le 1er juin dernier sur le divorce de ce jeune couple dont le mariage a été célébré, en grande pompe, le 23 janvier 2016. 

C’est désormais fini entre le jeune homme d’affaires, Baba Maïga, très connu dans les milieux des affaires et Aïssata Traoré plus connue sous le sobriquet de Pitchou, la fille de l’ancien président de la République, Professeur Dioncounda Traoré. Le divorce de ce jeune couple n’est plus qu’un secret de polichinelle. On savait bien que cette union n’allait pas durer. C’est pourquoi, nous l’avions dénoncé en son temps.

Dans les grins les huppés de la capitale et même dans les salons feutrés, chacun fait son petit commentaire sur ce mariage éphémère, mais célébré avec faste et tapage. “Effectivement, Baba Maïga et Pitchou ne vivent plus depuis des mois. Il y avait des problèmes au niveau de leur foyer. Raison pour laquelle Pitchou a quitté le domicile conjugal pour aménager chez ses parents à Lafiabougou. Et depuis quelques mois, elle est entre le Mali et la France. Ce fût vraiment une grande déception puisqu’elle comptait beaucoup sur ce mariage. Malheureusement, le Bon Dieu en a décidé autrement”, précise une source très proche de la fille du Professeur Dioncounda.

Une autre source nous précise que le divorce a été finalement prononcé depuis le 1er juin 2017 par le tribunal de première instance de la Commune V. C’est dire que le mariage entre Baba Maïga et Pitchou, c’est désormais un mauvais souvenir. Et pourtant, le mariage de ce couple a été célébré en grande pompe le 23 janvier 2016, à la Mairie de la Commune IV, en présence de plusieurs personnalités dont le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et son épouse. Et l’ancien président sous la Trasition Dioncounda Traoré, lui-même, et son épouse Mintou Doucouré étaient là pour accueillir le couple présidentiel.

C’est devant le Maire de la Commune IV que Baba Maïga et Aïssata Traoré dite Pitchou ont dit «Oui pour le meilleur et pour le pire». Ce jeune couple avait préféré le régime polygamique avec la séparation de biens. Tout s’est passé sous le regard de la grande cantatrice Adja Soumano et d’autres griottes venues pour la circonstance.

Après la mairie, rendez-vous a été pris pour la soirée à l’occasion d’un dîner digne du mariage d’un prince des célèbres monarchies du Golfe. Comme il fallait s’y attendre, tous les ingrédients étaient réunis pour inscrire en lettres d’or cet événement dans les annales des mariages au Mali.

En effet, le célèbre chanteur Salif Kéïta et l’artiste ivoirien Désiré Frédéric Ehoui dit Meiway le créateur du style de Zoblazo ont animé le show jusqu’au petit matin. Imaginez seulement le cachet d’un concert de Salif Kéïta et faire en même temps déplacer Meiway et son groupe au complet à Bamako. Cela demande vraiment une fortune. Beaucoup d’argent gaspillé à l’occasion de ce mariage qui vient de se terminer en eau de boudin, au bout d’une année. Selon  de mauvaises langues, c’était tout simplement un mariage d’intérêt, puisque Baba Maïga se trouvait en difficulté après l’élection du Président IBK en 2013. Il était accusé d’être plus proche du Capitaine bombardé Général, Amadou Aya Sanogo, et ses compagnons, après le coup d’état de mars 2012. Donc, il fallait trouver quelque chose pour se requinquer et relancer ses activités, sans aucune inquiétude. C’est pourquoi, il avait choisi la fille du Professeur Dioncounda Traoré qui était à côté de son père durant toute la Transition. Pour ce faire, Baba Maïga n’a pu trouver mieux que de se séparer de sa propre épouse, Baty Haïdara (la fille de l’ex-Pdg du Pmu-Mali, Idrissa Haïdara), sans aucun argument valable. Aujourd’hui, l’histoire a donné à cette brave dame, puisque le Bon Dieu vient de trancher en exposant au grand jour le caractère versatile de son désormais ex époux.

En tout cas, le jeune homme d’affaires Baba Maïga est un spécialiste en mariage et divorce. Certains disent même qu’il même le champion de cette activité particulière. Avec Pitchou, il en était à sa 3ème célébration, après avoir divorcé d’avec sa propre cousine puis Baty Haïdara.

Ce qu’il faut préciser, c’est que Baba et Pitchou n’ont eu aucun enfant. Mais Baba Maïga a eu une fille avec Baty. Elle est âgée aujourd’hui de 7 ans. Ce qui prouve que Baba Maïga vivait dans la convivialité totale avec cette jeune femme, très respectueuse.

Affaire à suivre.

A.B. HAÏDARA

Source : Aujourd'hui-Mali  10 Juin 2017

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Droit de grève (rediffusion)

21 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Crise politique en RDC: l'Eglise déterminée

21 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018