Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Pour Dominique De Villepin, ancien Premier ministre de France : Le gouvernement malien ne fait pas assez dans la lutte contre le terrorisme

Sur le Plateau de « Internationales », le dimanche passé, Dominique De Villepin, l’ancien Premier de France, s’est prononcé sur l’intervention française au Mali en 2013 et ses conséquences, la visite du nouveau président français Macron à Gao.

Selon l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, l’intervention militaire française au Mali était « nécessaire ».

« J’aurai souhaité qu’elle soit ponctuelle, limitée », explique l’ancien locataire de Matiggon, tout en regrettant ce qu’il appelle : « le déséquilibre de cette intervention. ». Selon Villepin, l’intervention a été lourde sur le plan militaire. Ce qui aurait dû être, aussi, le cas sur le plan politique et diplomatique.

« C’est ce qui fait défaut au Mali…On ne peut pas donner la primauté aux militaires », soutient-il. Quid du voyage de Macron au Mali ? Selon l’ancien Premier ministre français, cette visite peut permettre de penser que les choses vont être corrigées.

« Il a mis l’accent sur le développement du Mali, il a envoyé un message très fort aux pays voisins du Mali en leur disant attention, il faut jouer un jeu plus actif dans le sens de l’équilibre, il a envoyé un message fort à l’Algérie. Il a souligné la nécessité d’arriver à un accord sur le plan intérieur malien.» Pour l’ancien Premier ministre français, le moins qu’on puisse dire ce que le « gouvernement malien ne fait pas tous les efforts qu’il devrait… »

Dominique De Villepin signale qu’au Mali, on assiste à la reconstruction « de groupes de soutien à l’islam sous l’égide d’un chef peul, Amadoun Kouffa, et d’un chef Touareg Iyad Ag Ghaly. » « Il y a là donc les éléments d’une reprise de tensions au centre du Mali et au Nord du Mali où l’activité djihadiste est aussi forte qu’elle l’était avant l’intervention française », explique De Villepin.

Source: Le Républicain

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 www.linux.org 01-06-2017 06:46
You underѕtand what Pastoг Johansson advised us on Sunday iѕ that Godd really likes worship.
Daddy added.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018