Jeudi 17 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Présidence de la République : Racine Thiam démissionne de son poste de directeur de la communication

Nommé directeur de la Cellule de communication de la présidence de la République en août 2015, Racine Thiam a démissionné hier de son poste. Selon des proches de l’intéressé, des raisons professionnelles expliquent sa démission.

C’est un peu tard dans la soirée que nous avons appris la démission de Racine Thiam de son poste de directeur de la cellule de communication de la présidence de la République. Candidat à la présidentielle de 2013, le président fondateur du parti Convergence d’actions patriotiques (Cap), a été promu à ce poste en août 2015 par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.  Il venait de s’illustrer lors des campagnes présidentielles par une éloquence envoutante.

Après la BDM-SA, l’homme avait au préalable conféré à Orange Mali une véritable image d’entreprise professionnelle.

Dès sa nomination à la présidence de la République, le jeune professionnel en communication n’a pas manqué d’initiatives pour donner une réelle visibilité à la première institution de la République.

« Rendez-vous avec Koulouba », des magazines vidéos et un bon encadrement médiatique des sorties du président de la République à l’intérieur et à l’extérieur du pays font partie des hauts faits d’arme du jeune patron de la communication.

De l’entourage de Racine Thiam, on apprend que sa démission a été murement réfléchie et ne résulte d’aucune dissension entre lui et son employeur, le président de la République. A preuve, assure-t-on dans son entourage, «  il restera dans la mouvance présidentielle jusqu’à preuve du contraire ».

Nous y reviendrons

Maliki Diallo

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Modification par référendum de la Constitution (rediffusion)

16 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Coulées de boue en Sierra Leone : plus de 300 morts et 2 000 personnes sans abri

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017