Vendredi 23 Juin 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Devoir de reconnaissance: Bakary Konimba Traoré honoré !

L’Association des Pionniers du Mali vient d’honorer une des mémoires vivantes du mouvement. Il s’agit de Bakary Konimba Traoré dit «Bakary Pionnier » qui a été honoré à travers une exposition photo et un hommage pour ses inlassables efforts en faveur de cette association.

La cérémonie d’hommage qui avait cadre la Maison des Jeunes de Bamako était placée sous l’égide du Ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Amadou Koïta, en présence du récipiendaire de la distinction et de nombreuses personnalités de marque.

Si, au Mali, la plupart des grands hommes ne reçoivent des distinctions qu’à titre posthume, Bakary Konimba Traoré en fait exception à la règle. Car, il a reçu une distinction de son vivant par ses camarades de l’association des Pionniers. C’était lors des Journées d’Activités Socio Educatives (JASE 2017). 

La cérémonie d’hommage couplée à une exposition photos de Bakary Konimba Traoré est une initiative de l’agence Diawara Communication en partenariat avec l’Association des  Pionniers du Mali et la Maison des Jeunes de Bamako.

Dans son intervention, le Commissaire Général de l’Association des Pionniers du Mali a salué M. Diawara, l’auteur de l’expo photos à la base de cet hommage rendu à «Bakary Pionner».

Nous ne sommes guère surpris par cet acte ; car, cela n’est pas une première. Vous incarnez l’idéal au quotidien, vous pensez plus aux autres qu’à votre personne puisque vous vous êtes dit que le bonheur personnel est haïssable. «Ce qui est une qualité rarissime de nos jours», s’est réjoui Tidiani Coulibaly.

Parlant de la distinction proprement dite, le Commissaire Général dira que  l’immortalisation de cette légende, cette fierté malienne qu’est Bakary Konimba Traoré est un devoir de reconnaissance pour les pionniers du Mali. Car, l’Homme est devenu un modèle pour les  jeunes d’aujourd’hui.

Le Ministre de la Jeunesse et de la  Construction Citoyenne a qualifié de référence  Bakary Konimba Traoré pour avoir tout donné de lui, durant toute sa vie, pour le Mali et il continue à en donner. Rien qu’à voir ses photos dont certaines datent de 1960  ou 1963. A travers ces images, on se rend compte qu’il est un grand Homme qui mérite cet hommage.

A la retraite aujourd’hui, il inspire les jeunes générations. Dans les jours à venir, on fera visiter ces photos par les élèves et universitaires afin qu’ils s’inspirent de son exemple pour réussir dans la vie.

Un mot qui n’a pas laissé le récipiendaire indifférent qu’est Bakary Konimba lui-même.

«Cet hommage me revigore et me pousse à aller de l’avant. Sur mon état civil, j’ai 70 ans. Dans mon cœur, j’ai entre 20 et 40 ans.  Ces photos me donnent l’occasion de revigorer mon énergie. Je dis aux gens, mon mental, mon  psychique et intellect. Je suis une personne à mobilité physique réduite, ce sont des problèmes physiques et matériels et on peut trouver une solution à cela », a affirmé Bakary Konimba Traoré.

En guise d’encouragement à mener son combat pour l’émergence du mouvement pionnier, l’Association a remis un foulard rouge des Pionniers. Une remise appréciée à sa valeur par le récipiendaire lui-même.

La visite des expositions photos a mis un terme à cette cérémonie.

Ambaba de Dissongo

Source: L'Observatoire  

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Kiè Jean Marie Sanou à propos du projet de révision constitutionnelle : « Votons non contre le suicide! »

Cette révision est antidémocratique et elle ne servira qu’à renforcer le pouvoir du président en place. Comme on le sait, elle prévoit la création d'un Sénat, dont le 1/3 des membres sera nommé par le président de la République. Avoir la majorité au Sénat et avoir la majorité à l'Assemblée Nationale c'est avoir tout le pouvoir de faire ce qu'on veut quand on veut, sans avoir à rendre compte à qui que ce soit.

Un piège dangereux car désormais c'est le président de la République qui nommera le président de la cour constitutionnelle devant qui il prêtera serment (avant c'était devant la cour suprême). En Afrique surtout au Mali lorsque tu nommes quelqu'un il devient ton obligé du coup il ne peut plus rien te refuser.

Votez oui c'est trahir nos enfants !!!

Kiè Jean Marie Sanou

Blog

Hawa Dème, à propos du projet de révision constitutionnelle au Mali : « Réviser la Constitution est dangereux, nauséabond et suspect »

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le projet de révision de la constitution du Mali fait débat. Le texte a suscité l'indignation générale. A l'intérieur comme dans la diaspora, la résistance s'organise sur le terrain, mais aussi dans la plume

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président-Fondateur ne prendra pas de vacances

22 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara : le mystère demeure

22 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2017