Samedi 21 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mohamed Salia rate le coche

Le tableau de la formation du gouvernement est incomplet. Jusqu'à la dernière minute, c'est Mohamed Salia Touré du CNJ qui était ministre de la Communication. Il a été dégommé pour proximité avec l'URD.

Dans l'esprit de ceux qui ont monté le gouvernement, il fallait mettre le président des jeunes, Mohamed Salia Touré, la présidente des femmes Traoré Oumou Touré, et un syndicaliste Maouloud Ben Kattra. Pour eux, cela suffirait à faire face aux problèmes. Il semble que c'est Karim qui a distribué les postes. Tiéman Hubert Coulibaly a été ramené pour gérer les fonds des élections.

Il aurait fait intervenir Hamed Bagayogo de la Côte d'ivoire. Tiéman, Karim et Bagayogo sont de la même loge maçonnique. Quant à Me Mountaga Tall, il a tout fait pour rester à son poste, même des leaders religieux ont plaidé sa cause. En vain. On lui reproche de ne rien partager. «Il mange seul» nous a confié une source, alors qu'il y aura bientôt l'attribution de la 4ème licence de téléphonie mobile. Mountaga Tall, avec cette fâcheuse réputation, ne ferait pas l'affaire de la famille…

Source : Le Reporter

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #2 D 11 20-04-2017 03:26
- It is also okay to skip steps if your daughter would not need them!
Citer
0 #1 C 81 20-04-2017 03:23
Alphabet and Inc (AMZN.) are amongst a growing number of firms that intend
to make package deal supply by drone a reality. However drone deliveries are not anticipated to take flight till after the FAA publishes final guidelines for industrial drone operations, which are
anticipated early subsequent 12 months.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018