Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Communication gouvernementale : Le nouveau porte-parole imprime sa marque

Le ministre du Commerce, Abdel Karim Konaté, et nouveau porte-parole du gouvernement, a animé un point de presse après le conseil des ministres inaugural.

C’était dimanche après-midi dans les locaux de la Primature. Baptême de feu plutôt bien réussi au regard de la clarté des propos du ministre Konaté qui a fait un résumé du conseil de cabinet et du conseil des ministres. Il a abordé aussi l’accord avec les syndicats de la santé.

Sur ce dernier point, le porte-parole du gouvernement a insisté longuement sur les efforts déployés par l’Etat pour assurer aux populations une vie meilleure. Il a énuméré à ce propos les sacrifices consentis en matière de subvention sur le riz, le sucre, la farine, l’huile et même les hydrocarbures.

Il s’est inscrit en faux contre l’idée véhiculée selon laquelle les pouvoirs publics ne se soucient guère du bien-être de nos concitoyens. Bien au contraire, a martelé le ministre Konaté qui n’a pas manqué de saluer l’esprit positif des syndicats de la santé. L’accord qui a permis de mettre un terme à cette grève douloureuse, a été trouvé au bout de rencontres nocturnes et de sacrifices. Ce qui est la preuve que le gouvernement travaille à l’équilibre général, a argumenté le porte-parole du gouvernement qui a expliqué la lenteur du dénouement par le principe gouvernemental de ne jamais prendre des engagements impossibles à honorer.

Dans la conduite de la communication gouvernementale, Abdel Karim Konaté entend imprimer sa marque en rompant avec la communication de réaction pour passer à l’offensive. Prendre le devant, c’est sa vision. Ainsi, estime-t-il, la rumeur n’aura plus de place.

Il a dévoilé les grandes lignes de sa stratégie qui consiste à recruter des spécialistes, commander des missions de terrain, organiser des points, conférences et des déjeuners de presse. Il fera aussi animer des émissions à la télévision nationale pour mieux porter la parole officielle. Bref, le nouveau porte-parole compte occuper tout l’espace médiatique, y compris les réseaux sociaux avec la création de comptes Facebook, Tweeter, etc.

Amadou M. CISSE

Source : L’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018