Mercredi 26 Avril 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Reconnaissance du mérite : Des chercheurs maliens distingués à l’étranger

Le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a organisé le lundi 3 avril 2017 une cérémonie de reconnaissance du mérite et de l’excellence de certains enseignants chercheurs qui ont eu des distinctions scientifiques internationales.

Il s’agit de Pr. Rokia Sanogo, lauréate du prix “Kwame Nkrumah” de la recherche décerné par l’Union africaine en 2016, Pr. Ogobara Doumbo, membre de l’Académie africaine des sciences et membre honoraire international de la Société américaine de médecine tropicale et Pr. Abdoulaye Djimdé, membre de l’Académie africaine des sciences.

A ceux-ci, s’ajoutent les professeurs Jeannette Traoré et Lamine Traoré qui ont reçu des certificats de reconnaissance de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) pour leurs contributions au renforcement des capacités des cadres en santé oculaire dans la sous- région Cédéao.

Pour le Ministre Assétou Founé Samaké cette cérémonie s’inscrit dans la dynamique de reconnaissance du mérite et de l’excellence des personnes ci-dessus citées. Selon elle, les différentes reconnaissances scientifiques internationales auxquelles ces professeurs chercheurs ont eu droit honorent tout le pays. “Elles attestent et témoignent les efforts acquis mais aussi les progrès incontestables du Mali dans les domaines de l’enseignement et de la recherche médico-médicale sur plan africain et international”.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’est engagé à reconnaitre le mérite d’autres célébrités dans d’autres domaines.

Z.C.

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Soeur Gloria SOS

Blog

 Janjo à Edmond Ousmane Traoré, *

*un Homme comme il n’en existe que rarement*

« J’ai mis du temps à t’écrire cet hommage parce que je n’en ai pas eu la force. Chaque fois que j’ai  tenté d’écrire quelque chose, ma plume s’est arrêtée. Il m’a fallu 7 ans pour y arriver. 7 ans, tu t’imagines !

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Au Gondwana, la justice est très très indépendante

26 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Deux ans de crise au Burundi

26 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2017