Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Oumou Sangaré: la diva malienne au festival 100% Afrique à La Villette

Jusqu'au 21 mai à Paris, le festival 100% Afrique à La Villette va faire vibrer la capitale. On y trouve une grande exposition d'art contemporain et des spectacles de danse, de théâtre, mais aussi des concerts.

Demain, vendredi 31 mars au soir, c'est une diva du Mali, une star pour toute l'Afrique de l'ouest qui monte sur scène : Oumou Sangaré, qui, pour l'occasion, va fêter son grand retour. Après huit ans de silence discographique, son nouvel album, Mogoya, sort en mai.

Oumou Sangaré aimerait pousser les jeunes sur les pistes de danse...

Oumou Sangaré au festival 100% Afrique à Paris 30/03/2017 - par Sarah Tisseyre

Oumou Sangaré présente son nouvel album en avant-première demain soir à La Villette où elle partage l'affiche avec un magicien du ngoni, Malien lui aussi. Elle est, par ailleurs, l'invitée de plusieurs émissions de RFI ce jeudi 30 mars: « Sept milliards de voisins », « Vous m'en direz des nouvelles » et « Couleurs Tropicales ».

Festival 100 % Afrique, 211, avenue Jean-Jaurès à Paris (XIXe arrondissement).

Source : RFI 30/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La société civile

23 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Sénégal: la révision du code électoral fait polémique

23 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018