Lundi 25 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

JOURNEE PORTES OUVERTES A MISSIRA : Aminata Dramane demande au Maire de la Commune II de l’aider à sauver l’écomarché Safi Sy

A la faveur d’une journée portes ouvertes initiée par le Centre Ahmadou Hampâté Ba qu’elle dirige, Aminata Dramane Traoré est revenue sur la question cruciale du chômage chez les jeunes.

Le thème de la journée s’intitule justement « jeunesse en quête de futur : les mères sociales s’engagent. » Mais l’avenir du site de l’écomarché, cible de spéculateurs fonciers de la mairie de la Commune II, a ravi la vedette au thème du jour.

La présidente du Forum pour un autre Mali, Aminata Dramane Traoré, entourée de nombreuses personnalités de la Commune II du District et de notre pays a animé une journée porte ouverte à l’Ecomarché Safi Sy de Missira sur la problématique de l’emploi des jeunes. Elle a abordé le rôle combien important de la communauté dans la lutte contre le chômage chez les jeunes, facteurs de radicalisation par ces temps de crises multiformes.

Hommage à Safi Sy dont le marché porte le nom

La rencontre a commencé par une série de témoignage sur la personnalité de feue Mme Haidara Safi Sy, dont l’écomarché porte le nom en guise de reconnaissance à son combat inlassable pour le bien-être de sa communauté. Le témoignage de son époux, Cheikna Haidara a particulièrement ému l’assistance. Le veuf de Mme Safi Sy a dépeint le portrait moral d’une épouse éprise de paix et entièrement dévouée à la cause de sa communauté.

« Safi s’est battue pour la préservation de cet éco-marché. Elle s’est donnée corps et âme, malgré un état de santé fragile. Elle s’est tellement consacrée au marché qu’on aurait cru qu’elle en était la cheffe de chantier. Elle me répondait : « nous en sommes les cheffes de chantiers », rapporte son époux. Qui se souvient d’elle comme une femme « battante sur le plan économique et sur le plan social. Elle soutenait et ses enfants, son mari. Elle avait la confiance d’Aminata Dramane. Elle se battait pour l’intérêt des habitants de Missira. Elle était une mère attentionnée, une épouse dévouée. », témoigne Cheickna Haidara.

Les débats ont aussi porté sur les effets néfastes des organismes génétiquement modifiés sur la santé de l’homme, sur la fertilité des sols et sur l’avenir de l’agriculture et des agriculteurs. L’écomarché Safi Sy se veut la vitrine des produits cent pour cent naturels sans OGM issus du sol malien.

L’écomarché de Missira, cible des spéculateurs fonciers

Au cours des débats, les gestionnaires et marchands qui exposent leurs produits au marché Safi Sy se disent victimes de harcèlement de la part d’un homme qui l’aurait acquis avec l’équipe sortante de la mairie de la Commune II que dirigeait Youssouf Coulibaly.

Les promoteurs et gestionnaires, qui veulent en faire une vitrine et un exemple pour tout le Mali, ne décolèrent pas et disent avoir pris langue avec la nouvelle équipe de la mairie de la Commune II désormais dirigée par Abba Niaré. Le nouveau maire a déjà rencontré la promotrice des lieux, Aminata Dramane Traoré dont il demande l’accompagnement.

Habi Kaba Diakité

Source: L'Enqueteur

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Quitter la CPI (Rediffusion)

25 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Inondations en Côte d'ivoire: pourquoi le bilan est-il si lourd?

25 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018