Lundi 11 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le Directeur général d’EDM SA face à la presse : « Le but n’est pas d’humilier quelqu’un, mais de maintenir EDM-SA débout »

Le Directeur général d’EDM SA face à la presse : « Le but n’est pas d’humilier quelqu’un, mais de maintenir EDM-SA débout » « Tous les clients sont égaux et chacun doit s’acquitter de ses factures »

En vue d’informer l’opinion nationale et internationale sur les nouvelles stratégies élaborées par la direction d’EDM SA, le directeur général, Dramane Coulibaly, a animé un point de presse hier mercredi 22 mars 2017 dans la salle de conférence de la direction générale dudit service. Au cours de la rencontre, il a prévenu que le vaste recouvrement qu’a entamé sa structure est loin d’être une campagne contre quelqu’un.

Cette conférence d’information entre dans le cadre des nouvelles orientations que la direction générale de l’énergie du Mali s’est assignée dans le but de satisfaire les besoins de sa clientèle. Parmi ces stratégies, le recouvrement des arriérés de factures pour que l’énergie du Mali puisse fonctionner normalement.

Selon le directeur, Dramane Coulibaly, il y a des missions principales qui sont assignées à la direction générale. Il s’agit entre autres missions, d’assurer la continuité du service public d’électricité, étendre le réseau électrique à de nouveaux abonnés, renforcer les capacités de production et les échanges d’énergie. A en croire le directeur, pour la réussite de cette mission, les plus hautes autorités du Mali demandent l’implication et l’engagement de tout le personnel d’EDM SA. Ainsi, dans le but de relever les défis de cette mission, la direction a élaboré dix orientations stratégiques que sont : le renforcement du contrôle et de la lutte contre la fraude et les déviances, le dimensionnement des investissements par la planification stratégique, le développement des ressources humaines par une meilleure répartition des tâches, la gestion de carrière, de la reconnaissance du mérite et de la discipline, la gestion optimale des approvisionnements, des patrimoines et des stocks, le renforcement des systèmes d’information et de gestion des données, la réduction des tensions de trésorerie et des risques fiscaux, l’amélioration substantielle du niveau des recouvrements, la maîtrise et le suivi-évaluation des engagements financiers de la société, l’accroissement des capacités de production propres et les échanges d’énergie, l’optimisation des techniques de distribution et modernisation du réseau.

Au cours de ce point de presse, le directeur général, M. Coulibaly a affirmé que le vaste recouvrement qu’a entamé sa structure est loin d’être une campagne contre quelqu’un. « EDM SA est une société commerciale qui distribue de l’électricité aux clients et au retour, ceux-ci doivent s’acquitter de leur facture pour la bonne marche de la société. Le but n’est pas d’humilier quelqu’un, mais de faire en sorte de maintenir EDM SA debout. A l’énergie du Mali, tous les clients sont égaux, c’est pour cette raison que chacun doit s’acquitter de ses factures afin de mieux contribuer au fonctionnement, à la distribution et à la performance financière de la société », a-t-il mis en garde.

Parlant de la coupure de la nuit du mardi au mercredi indépendante de sa volonté, le directeur a présenté ses excuses à tous les clients d’EDM SA pour les désagréments.

Le premier responsable de l’EDM SA a invité tous les clients à une bonne gestion de l’électricité surtout en cette période de chaleur. Un autre point important abordé par le directeur général c’est l’amélioration des relations avec les clients à travers l’information. C’est dans ce sens, rassure-t-il, que des outils de communication sont en train d’être mis en place afin que chaque client privé d’électricité puisse connaître les raisons.

Drissa Togola

Source : Le challenger

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017