Vendredi 31 Mars 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

37ème anniversaire de l’assassinat d’Abdoul Karim Camara dit Cabral : L’AMS-UNEEM décerne le titre de citoyen d’honneur au président IBK

Dans le cadre de la commémoration de la date anniversaire de l’assassinat d’Abdoul Karim Camara dit Cabral, l’Association des Anciens Militants et Sympathisants de l’UNEEM (Union des Elèves et Etudiants du Mali), a décerné un diplôme d’honneur au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

C’était hier jeudi 16 mars à l’Ecole Normale Supérieure de Bamako (ENSup).

17 mars 1980-17 mars 2017, il y’a de cela 37 ans jour pour jour que le leader estudiantin, Abdoul Karima Camara dit Cabral disparaissait dans des conditions non encore élucidées aux premières heures des mouvements démocratiques. Qui ont fini par renverser le régime martial du Général Moussa Traoré 11 ans après. C’est dans le cadre de la commémoration de  son assassinat que l'Association des Anciens Militants et Sympathisants de l'UNEEM (AMS- UNEEM) a décerné hier jeudi à l’ENSup, le diplôme d’honneur ‘’Cabral’’ au chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, en reconnaissance de ses efforts pour la patrie.

En présence de plusieurs personnalités, le chef de l’Etat a  reçu son diplôme d'honneur '' Cabral'' des mains du secrétaire général de L'AMS-UNEEM, M. Oumar Arboncana Maïga.

« C'est avec une vive émotion et une très vive émotion que j'accepte ce diplôme que beaucoup d'hommes auraient mérité plus que moi », s’est contenté de déclarer le président IBK. Qui a rendu un vibrant homme à Abdoul Karim Camara dit Cabral, mort en martyr et à feu Professeur Kary Dembélé pour leur combat patriotique dans l’avènement de la démocratie au Mali.

Comme chaque année, la commémoration de la date anniversaire du décès du leader estudiantin, Abdoul Karim Camara  s’étendra sur plusieurs jours et sera marquée par plusieurs activités. Lesquelles seront couronnées le dimanche 26 mars prochain  par le dépôt de gerbe de fleurs au pied du monument des Martyrs  du 26 mars 1991 par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta.

Lassina NIANGALY

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Blog

GAO PLEURE PLEURE ET PLEURE

Dans ce récital poétique au relent mélancolique, Niaré Fatoumata Keïta égrène sa détresse. La poétesse, co-auteure de la « plusique », pleure Gao qui poursuit son décompte macabre au lendemain de l’attentat perpétré contre le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC).

Lire la suite

La Parole au Peuple : Les Maliens se prononcent sur la Conférence d’entente nationale

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi sert la Fédération Gondwanaise de Football?

30 Mars


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] L'acquittement de Simone Gbagbo est-il une surprise?

30 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2017