Jeudi 24 Août 2017
Prévention de exode rural

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Côte d’ivoire : Wattao, le nouveau ‘’gros-bras’’ de Ouattara

C’est officiel depuis le 27 janvier dernier. Issiaka Ouattara , dit Watao, ex comzone rebelle, ancien commandant adjoint du Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO) , est désormais le nouveau chef de la Garde républicaine en Côte d’Ivoire.

Ainsi en a décidé le chef suprême des armées, Allassane D .Ouattara. On ignore encore si cette promotion était dans l’air.

Néanmoins la coïncidence avec les récents soulèvements de militaires un peu partout sur le territoire ivoirien suscite beaucoup de commentaires. Si certains estiment qu’il s’agit d’une simple récompense du mérite.

Ils sont nombreux par ailleurs, ceux qui pensent que le président Ouattara veut, avec ces mutineries qui se font de plus en plus persistantes, assurer ses arrières en confiant les clés de la Garde Républicaine à celui-là qui fût l’un des maillons essentiels de la rébellion ayant précipitée la chute de l’ex président, Laurent Gbagbo.

Vrai ou faux ! Dans tous les cas, ‘’Sabélébéléba’’ comme on le surnomme aussi, gros serpent en bambara, n’est pas en terrain inconnu pour avoir été en 2011 commandant en second de la Garde républicaine. Le parcours de ce solide gaillard au physique impressionnant reste tout de même révélateur. Bon vent.

Source: Le Point

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

IBK retire son projet malicieux et impopulaire : « Je l’ai fait, parce que… on ne saurait en rajouter aux périls existants… »

Lisez le discours à la nation du président de la République IBK au soir du 18 août, alors que la plateforme « An tè A Bana » prévoyait samedi une nouvelle descente dans les rues de Bamako. 

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Tout travail mérite salaire (rediffusion)

23 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La crédibilité des élections en Angola déjà remise en question

23 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017