Jeudi 22 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: échauffourées autour du rassemblement organisé par un activiste à Bamako

Sous contrôle judiciaire depuis le mois d'août 2016 et interdit de parler directement sur un média, l'activiste malien, chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily, alias « Ras Bath », critique vis-à-vis du pouvoir, a choisi depuis un moment de s'adresser au public à travers des meetings suivis par le public et les réseaux sociaux. Mais ce week-end, deux de ses meetings ont été interdits et des casseurs ont ensuite débarqué sur l'un des lieux de rassemblement.

Alors que l’activiste malien, Mohamed Youssouf Bathily, dit « Ras Bath », et ses proches avaient décidé de respecter l’interdiction de rassemblement pour non-autorisation, une quarantaine de jeunes à moto, furieux, ont débarqué sur les lieux. « Des jeunes, armés de machette, de gourdin et autres, sont venus sur le site et détruire toute la mise en place qui avait été faite avec les chaises en plastique, les chaises métalliques et le matériel de sonorisation qui était là. Ils ont tout détruit. Apparemment, ce sont des menaces de mort », raconte un membre de l’organisation d’un des meetings.

Sur une vidéo visionnée par RFI, Ras Bath présent sur les lieux tient les propos suivants : « Pour moi, c’est une victoire quelque part ». Immédiatement après, la police du commissariat du XIeme arrondissement de Bamako arrivée sur les lieux, constate les faits et diligente une enquête. Mais pour le journaliste malien, Abdoul Niang, également témoin de l’évènement, il n’y a aucun doute, l’activiste malien dont il est également proche dérange : « Oui, effectivement il dérange. Les gens ont peur de sa popularité. Nous voulons seulement que l’Etat respecte les principes démocratiques ».

Ras Bath et ses proches ont décidé de porter plainte contre ceux qu’ils appellent « les casseurs ».

Source : RFI 21/02/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le candidat naturel

22 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale: Sahel, nouvelle poudrière de l'Afrique

22 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018