Samedi 25 Mars 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Timbuktu : Par la petite porte

S’il a raflé des trophées aux Oscars, « Timbuktu » n’a pas bénéficié de la clémence du jury du 24ème FESPACO. Alors qu’il était manifestement cité au rang des favoris, l’œuvre d’Abderrahmane Sissako s’est contenté du petit trophée du meilleur décor. C’est dire combien la publicité et la connotation islamiste et jihadiste avaient milité pour ce film dont le contenu laisse le spectateur sur sa faim.

Par David Dembélé

Envoyé spécial à Ouagadougou pour Depechesdumali.com

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Blog

GAO PLEURE PLEURE ET PLEURE

Dans ce récital poétique au relent mélancolique, Niaré Fatoumata Keïta égrène sa détresse. La poétesse, co-auteure de la « plusique », pleure Gao qui poursuit son décompte macabre au lendemain de l’attentat perpétré contre le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Un vote de crise: définition

24 Mars


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

24 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2017