Samedi 17 Avril 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mozambique: la prise de Palma par le groupe État islamique aggrave la situation humanitaire

Le groupe État islamique a revendiqué, ce lundi 29 mars, les attaques menées depuis près d’une semaine sur Palma, ville portuaire située au nord du Mozambique, à la frontière avec la Tanzanie.

La prise de Palma aggrave un peu plus la situation humanitaire de la région, alors que des milliers de personnes, locaux et travailleurs internationaux, ont dû fuir.

Avec notre correspondante régionale, Claire Bargelès

D’après les quelques témoignages qui en ressortent, Palma est désormais une ville fantôme. Les forces de l’ordre mozambicaines ont lancé l’offensive pour reprendre le contrôle de la localité prise par les hommes du groupe État islamique (EI).

Les habitants se sont réfugiés là où ils ont pu, dans l’urgence. Ils sont partis dans les forêts environnantes, marchant parfois pendant des jours, ou sur la mer, secourus par diverses embarcations. Le site gazier de Total, situé à quelques kilomètres et hautement sécurisé, a aussi vu affluer les civils.

Ceux qui ont pu être évacués ont rejoint Pemba, un peu plus au sud, une ville qui recevait déjà de nombreux réfugiés ces derniers mois au fil des attaques qui ont fait, depuis le début du conflit, plus de 500 000 déplacés. Alors que les communications avec Palma sont toujours coupées, ces rescapés se retrouvent en état de choc, sans nouvelle de leurs proches. L’ONU appelle aux financements pour pouvoir gérer une telle crise humanitaire.

Les ONG inquiètes du sort de centaines de disparus

Le gouvernement mozambicain, lui, communique très peu et se contente de parler de « dizaines de victimes », en plus des 7 personnes officiellement décédées alors qu’elles tentaient de fuir un hôtel assiégé. Mais de leur côté, les ONG s’inquiètent du sort de centaines de disparus.

La région, riche en ressources gazières, est secouée par les violentes attaques jihadistes depuis fin 2017, menées par un groupe qui se nourrit de la pauvreté de la région et de la colère des habitants. Ces terroristes se font appeler « Al-Shabab » (« les jeunes », en arabe) et affirment être affiliés à l’EI.

Source: RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Êtes-vous satisfaits du gouvernement de transition ?

13 Avril


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Housseini Amion Guindo.

16 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2021