Mardi 20 Octobre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le G20 prolonge de six mois le moratoire sur la dette des pays pauvres

Les ministres des Finances des pays du G20 ont décidé de prolonger de six mois (jusqu'en juin) le moratoire sur le service de la dette des pays les plus pauvres.

Il a déjà permis à 46 pays sur 73 éligibles de suspendre un montant global de remboursement estimé à cinq milliards de dollars. Le moratoire était attendu, même si pour le FMI et la Banque mondiale, ainsi que nombre d'ONG de lutte contre la pauvreté, ce geste est encore insuffisant au regard des besoins des pays pauvres.

La prolongation du moratoire était attendue. Mais beaucoup espéraient un geste plus fort de la part des 20 économies les plus riches de la planète. Des ONG comme One ou Oxfam réclamaient un, voire deux ans de délai de grâce.

Le G20 s'est aussi entendu pour créer « un cadre commun » à tous les créanciers privé et public afin de lancer un processus global de restructuration de la dette. Signe que des pays comme la Chine commencent à répondre aux appels pressants du FMI et de la Banque mondiale.

Principal créancier de l'Afrique et des pays en développement, la Chine rechignait jusqu'à présent à participer au mouvement global d'allègement de la dette. Quant aux créanciers privés, ils n'ont pas encore bougé d'un pouce.

Cependant, le temps presse estime la directrice France de l'ONG One, l'ancienne ministre socialiste Najat Vallaud-Belkacem. Il faut agir plus vite et plus fort selon elle. One a calculé que si rien ne bougeait dans les mois à venir, ce sont plusieurs dizaines de milliards de dollars que les pays pauvres continueraient à rembourser à leurs créanciers et qu'ils ne pourraient pas consacrer à aider leurs populations.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Comment mettre fin aux problèmes de l’AEEM ?

15 Octobre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Abdoul Niang et M. Abdoulaye Keïta .

13 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020