Samedi 19 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Côte d'Ivoire: plusieurs villes restent sous tension, des morts à Divo

En Côte d’Ivoire, le bilan humain et matériel continue de s’alourdir alors que des troubles sporadiques mais violents se sont poursuivis dans la nuit de samedi à dimanche.

Ce dimanche, au lendemain de l'investiture du président Ouattara, candidat à sa propre succession à la présidentielle du 31 octobre, on déplore plusieurs morts à Divo notamment, à 200 km au nord-ouest d'Abidjan.

Avec notre correspondante à Abidjan, Jenna Le Bras

Au téléphone, les habitants de Divo sont partagés : « La situation est mi-figue mi-raisin », dit-on, « le calme est revenu, mais ça peut de nouveau flamber ».

Ce week-end, la ville a été secouée par des violences graves entre les partisans de l’opposition et ceux du pouvoir en place. On dénombre ce dimanche soir beaucoup de dégâts matériels, des commerces et des voitures brûlées, beaucoup de blessés aussi, mais surtout quatre morts au moins, selon le responsable de la radio locale. Le bilan définitif n’a pas encore été annoncé.

À Bonoua également, la journée a été électrique, mais sans incident majeur après une nuit sous haute sécurité, émaillée de plusieurs affrontements qui ont été rapidement circonscrits. Des renforts policiers sont arrivés de plusieurs villes avoisinantes.

Ce dimanche, les chefs traditionnels et religieux se sont entretenus pour tenter une médiation entre Abouré et Djoulas, deux communautés qui se reprochent mutuellement les violences de ces derniers jours.

Même constat à Gagnoa où le calme est revenu mais reste précaire selon les sources interrogées sur place. « Nous sommes dans une situation de belligérance inactive », explique un habitant affilié au FPI, « on observe, on attend », dit-il.

La frange de l'opposition qui est sortie dans la rue ces derniers jours accuse les autorités de s’épauler de civils armés pour faire régner l’ordre. Du côté des militants du RHDP, on met toutefois en garde contre les rumeurs qui cristallisent et aggravent les conflits.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Qu’est-ce que les militaires reprochent aux personnalités toujours détenues à Kati ? Ont-ils le droit de les retenir ?

17 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020