Samedi 08 Août 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le trafic aérien toujours suspendu entre l'Afrique et la Chine

La situation entre Paris et Pékin illustre la difficulté pour les compagnies aériennes internationales d’atterrir en Chine. Les exigences sanitaires du pays où est apparu le nouveau coronavirus à la fin de l’année dernière sont dissuasives pour de nombreuses compagnies sans parler des liaisons qui n’ont toujours pas été rétablies entre l’Afrique et la Chine notamment.

Avec notre correspondant à Pékin,  Stéphane Lagarde

Un avion cargo d'Ethiopian Airlines, un charter du Nigeria... À en croire les hommes d'affaires à Pékin, les vols entre l'Afrique et la Chine se comptent encore sur les doigts d'une main. La plupart des compagnies ne sont pas autorisées à reprendre leur desserte vers les mégalopoles chinoises et beaucoup d'entre eux sont contraints de rester en Chine dans des situations parfois compliquées.

Ousmane, étudiant malien converti dans les affaires, a été joint à Canton par RFI : « Pour les Africains ici, il n'y a pas de possibilité de rentrer parce qu'il n'y a pas de liaison Afrique-Chine pour le moment. Beaucoup d'Africains qui sont là, venus pour l'achat des marchandises, sont bloqués ici. On leur a trouvé un hôtel où ils sont installés. »

Des difficultés à voyager vers la Chine que rencontrent aussi paradoxalement les voisins coréens. Les grandes compagnies en Corée du Sud auraient obtenu l’autorisation de doubler leurs liaisons en août, voire d’ouvrir de nouvelles lignes vers des villes comme Nankin, Canton ou Shenyang. Mais pour l’instant, les billets sont soient tous vendus, soient sur liste d’attente.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Me Alifa Habib Koné à propos de la Corruption au Mali : « faute pour les pouvoirs publics d’initier le débat, la rue le leur imposerait »

Dans l’Essai d’analyse qui suit Me Alifa Habib Koné, auditeur et avocat au Barreau, fait le lien entre l’incapacité des régimes successifs à lutter contre la corruption/l’enrichissement illicite et la crise multi-dimensionnelle qui secoue le pays.   

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Comment voyez-vous l’évolution de crise sociopolitique après la fête de Tabaski ?

04 Août


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Siriki Kouyaté, Président du Mouvement JIRIBA KORO.

30 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2020