Lundi 28 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Burkina Faso: une vingtaine de civils tués dans une attaque à Lamdamol

Une vingtaine de civils ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche 2 février 2020 dans une « attaque jihadiste » à Lamdamol, un village du nord du Burkina Faso, a-t-on appris dimanche de source sécuritaire.

 « Des individus armés non identifiés ont attaqué le village de Lamdamol dans la nuit de samedi à dimanche, faisant près d'une vingtaine de morts parmi les populations civiles », a déclaré une source sécuritaire à l'AFP. « Les assaillants lourdement armés et à bord de motocyclettes ont littéralement exécuté les habitants de la localité » située dans la commune de Bani, à 40 km de Gorgadji, dans la province du Séno.

Selon un agent de santé joint à Dori par l'AFP, « l'infirmier en chef du centre de santé de la localité, qui rejoignait son poste dans le village de Lamdamol, a été tué dans cette attaque ». « C'est la panique dans le village et les localités environnantes. Les populations fuient vers le centre- nord, même des habitants de Gorgadji désertent la zone », a-t-il précisé.

Une autre source sécuritaire, jointe par l'AFP, a confirmé cette attaque jihadiste, évoquant « des représailles contre les habitants qui avaient été sommés quelques jours plus tôt de quitter les lieux ».

Le 25 janvier, 39 civils ont été tués dans une attaque jihadiste, perpétrée dans le village de Silgadji, localité située dans la commune de Tongomayel, dans la province du Soum. Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est confronté à des attaques jihadistes qui ont fait près de 800 morts depuis 2015.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Faut-il donnez la primature au M5 RFP ?

24 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020