Jeudi 20 Février 2020
Journée de l'emploi

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le Premier ministre à Tombouctou : La population reconnaissante

Le redémarrage des travaux de bitumage de la route Gomacoura-Tombouctou, les efforts des FAMa pour contenir l’insécurité, les chantiers de la nouvelle gare routière, de l’Institut de formation des maîtres et de l’aérogare de la Cité mystérieuse sont, entre autres, réalisations du gouvernement saluées par les populations locales

Après Gao, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, à la tête d’une forte délégation, est arrivé hier à Tombouctou où il a été accueilli, à sa descente d’avion, par le gouverneur de la région et l’ensemble des autorités administratives, politiques et militaires. Le chef du gouvernement a visité le chantier de l’aérogare de la ville dont les travaux de rénovation sont en cours de démarrage.

Ensuite, la délégation s’est rendue au domicile de l’imam Abdourahmane Ben Essaouti où étaient réunis les chefs de quartier et les imams. Après les salutations d’usage, les sages de Tombouctou ont formulé des prières et des bénédictions pour que notre pays retrouve pleinement la paix et la stabilité, gage de tout développement socio-économique.

Dr Boubou Cissé et sa délégation ont ensuite visité le chantier de la nouvelle gare routière de Tombouctou pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. La première pierre de l’infrastructure a été posée le 8 avril 2019 par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme de l’époque, Mohamed Moustapha Sidibé.

La réalisation des travaux, estimée à plus d’un milliard de Fcfa, est financée conjointement par la Coopération suisse et la Banque mondiale à travers deux projets, le PACUM (Projet d’appui aux communes urbaines du Mali) et le PRRE (Projet de reconstruction et de relance économique).

Le Premier ministre a également inspecté le chantier de rénovation et d’agrandissement de l’Institut de formation des maîtres. Le complexe, constitué d’une infirmerie, de cinq logements pour personnel et 14 classes, peut accueillir plus de 700 étudiants.

Le clou de cette journée a été la conférence de cadres au cours de laquelle les intervenants ont remercié vivement les autorités pour le redémarrage des travaux de bitumage de la route Gomacoura-Tombouctou. Le 25 novembre 2019, le Premier ministre a procédé au lancement de ces travaux, en compagnie du représentant de l’Union européenne, principal partenaire pour la construction de cette route longue de 484 km.

La conférence des cadres s’est déroulée dans une salle archi-comble

DISTRIBUTION DE VIVRES- Les habitants de Tombouctou se sont réjouis aussi de l’état d’avancement des autres chantiers en cours que le Premier ministre a visités dès son arrivée. Par rapport à la sécurité, les intervenants ont indiqué que depuis presque quatre mois, Tombouctou n’a connu aucune attaque, ni enlèvement et ce, grâce aux efforts des FAMa (Forces armées maliennes) et des forces étrangères (Minusma et Barkhane) sur le terrain.

Les Tombouctiens ont saisi l’occasion pour exprimer des préoccupations comme la création d’un camp pour la jeunesse, la dotation de la région en école technique, d’un stade à la dimension de la ville, l’équipement de l’hôpital, etc.

Dr Boubou Cissé a entamé ses propos par une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes des attaques terroristes. Il s’est réjoui de la bonne tenue du dialogue à tous les niveaux dans la Région de Tombouctou avec des résultats probants.

Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé la distribution prochaine de vivres pour assurer la sécurité alimentaire des populations vulnérables, la mise à disposition de l’aliment-bétail, l’amélioration du plateau technique de l’hôpital, la mise à disposition prochaine d’un bac pour la traversée du fleuve avec la possibilité de réduction du tarif. Au plan des infrastructures, il a annoncé la poursuite des travaux de la route Tombouctou-Gomacoura, la route de l’aéroport à Koriomé en passant par Kabara, la réalisation des forages pour l’accès des populations à l’eau potable.

En outre, le chef du gouvernement s’est beaucoup appesanti sur la grève des enseignants. Selon lui, aucun gouvernement responsable et sérieux ne peut badiner avec la question de l’école. «Nous ferons tout ce que nous pouvons pour que l’école puisse reprendre le plus rapidement possible», a promis Dr Boubou Cissé qui a précisé qu’il est à la tête d’un gouvernement qui ne cherche à croiser le fer avec quiconque encore moins avec les enseignants sur la question de l’école.

Il a appelé au sens de responsabilité et de raison des grévistes. «Qu’ils se rappellent encore qu’il y a quelques mois, nous avons passé des moments ensemble à travers des négociations qui ont conduit à ce qu’ils aient un nouveau statut auquel était attachée une nouvelle grille de salaire», a souligné Dr Boubou Cissé, ajoutant que cette grille a permis une augmentation de plus de 100.000 Fcfa sur le salaire de certains enseignants.

Envoyé spécial

Dieudonné DIAMA

Source : l’ESSOr

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La vie privée des prisonniers gondwanais

19 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Quel engagement des États-Unis pour la sécurité au Sahel

19 Février

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020