Lundi 28 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Burkina Faso: le bilan officiel de l'attaque de Silgadji fait état de 39 morts

Depuis l’attaque, les militaires avaient entrepris de se rendre sur place, mais les groupes armés avaient placé des mines sur les voies d’accès. Ce qui a ralenti l’arrivée des forces de défense et sécurité. Depuis samedi, les attaques terroristes touchent plusieurs régions.

C’est finalement à la mi-journée de mardi que les renforts sont arrivés sur place selon une autorité locale. Après le ratissage, les 39 corps ont été inhumés, trois jours après le massacre. Dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement burkinabè a qualifié cette attaque du marché de Silgadji de « barbare et lâche ».

Vigilance

Le gouvernement invite les populations dans les zones à risque, à rester vigilantes et à éviter les grands rassemblements, tout en respectant les consignes de sécurité.

Lundi, un groupe de quatre infirmiers qui rejoignaient leur poste à moto ont été pris à partie par des hommes armés à Nagraogo, dans le centre-nord. Le bilan fait état d’une personne tuée et d’un blessé.

Soldats portés disparus

Dans la région de l’est, mardi, une patrouille du détachement militaire de Madjoari a sauté sur un engin explosif improvisé sur l’axe Madjoari - Pama. L’explosion a été suivie de tirs selon une source sécuritaire. Au moins six militaires burkinabè ont été tués au cours de la riposte selon la même source. Plusieurs soldats étaient portés disparus.

Source: RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Faut-il donnez la primature au M5 RFP ?

24 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020