Lundi 06 Avril 2020
Banniere SAma Money

COVID-19 au Mali : 02 nouveaux cas, soit 47 cas à ce jour lundi 06 avril dont 5 décès et une guérison 

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique : Le président sénégalais Macky Sall plaide pour un mandat robuste de l’ONU au mali

Le président du Sénégal, Macky Sall, a invité, hier à Dakar, la Russie et la Chine à accepter comme les autres membres du Conseil de sécurité un « mandat robuste » de l’Organisation des Nations unies (ONU) au Mali et au Sahel, confrontés à la menace terroriste.

Le chef de l’État sénégalais s’exprimait lors de l’ouverture de la 6è édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, en présence notamment de son homologue mauritanien Mouhamed Ould Cheikh El Ghazouani et du Premier ministre français Edouard Philippe. «Il faut un mandat robuste de l’ONU au Mali. Il faut que la France soit d’accord, il parait qu’au niveau des États-Unis les choses ont bien évolué ; le Royaume Uni est d’accord. Il faut que la Russie et la Chine acceptent sur le Sahel de donner un mandat robuste ou un mandat unique sur tout ce qui se passe dans le Sahel», a-t-il exhorté.

Macky Sall a plaidé pour des équipements et des engagements en faveur du Mali et du Sahel et la réforme du système de maintien de la paix dans les zones confrontées au terrorisme. «Autrement, c’est une mission à payer des indemnités. C’est bien, c’est réconfortant, mais, on perd de l’argent et la situation s’aggrave sur le terrain. Il faut une réforme du système de maintien de la paix dans les zones où le terrorisme sévit», a encore soutenu Macky Sall qui a déploré le fait que malgré la présence de plus de 14.000 soldats étrangers au Mali, l’agression terroriste continue de s’intensifier.

«Pire, le terrorisme étend son spectre ravageur à d’autres pays, charriant au quotidien des morts, des blessés, des réfugiés et personnes déplacées.

Les attaques sont devenues plus fréquentes, plus meurtrières et plus audacieuses, puisque les terroristes s’en prennent de plus en plus aux forces de défense et de sécurité, jusque dans les casernes» s’est alarmé le président sénégalais. Macky Sall a réitéré son «ferme attachement à l’unité et à l’intégrité nationale du Mali» , ajoutant que pour « le Sénégal, le Mali est un et indivisible». «Il faut que l’autorité de l’État soit restaurée dans l’ensemble du territoire», a lancé le président Macky Sall pour qui «combattre ensemble le terrorisme au Sahel est un impératif de sécurité collective».

Avec l’APS

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Serge Coulibaly, journaliste, à propos du Covid-19 : « Ceux qui n’y croient pas creusent la tombe de leurs concitoyens et concitoyennes »

« L’irréparable me sépare des théoriciens qui continuent de croire que coronavirus est une pure invention.

Lire la suite

Blog

Hommage de Birama Konaré, écrivain, à Soumaïla Cissé et ses compagnons : « Il faut agir pour faire tomber la distance entre Soumaïla Cissé et nous »

« Nous sommes tous à Nianfunké jusqu’à ce que vous nous reveniez

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Il y a confinement et confinement

02 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Coronavirus: RFI vous donne la parole !

03 Avril

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020