Dimanche 05 Avril 2020
Banniere SAma Money

COVID-19 au Mali : 02 nouveaux cas, soit 41 cas à ce jour samedi 04 avril

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Guinée: marée rouge à Conakry pour protester contre le président Condé

Une nouvelle manifestation à l’appel du Front national de défense de la Constitution (FNDC) a déferlé dans la capitale guinéenne, jeudi, pour protester contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Une foule impressionnante et colorée de rouge a parcouru la dizaine de kilomètres séparant le rond-point de la Tannerie de l’esplanade du Stade du 28-Septembre, jeudi. Les bras se lèvent à perte de vue lorsque retentit l’hymne national. L’esplanade, le point d’arrivée de la marche, n’est visiblement pas assez grande pour contenir cette foule venue manifester une nouvelle fois contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Les principaux leaders de la société civile et de l’opposition, ovationnés, prennent malgré tout la parole. Sidya Touré fait observer une minute de silence en la mémoire des victimes des dernières manifestations, avant d’exiger la « libération immédiate » des leaders du Front national de défense de la Constitution (FNDC) condamnés fin octobre à des peines de prison ferme.

« Alpha Condé a perdu la raison »

« Alpha Condé a perdu la raison, lance Cellou Dalein Diallo, mais nous lui ferons tout de même comprendre que la Guinée ne veut pas de troisième mandat ».

« Il doit renoncer à ce projet machiavélique », conclut Foniké Menguè, coordinateur du FNDC. « Nous allons continuer ce combat jusqu’à la victoire finale ».

Les images aériennes – fournies par l’opposition – sont édifiantes : on y voit une véritable « marée rouge », la couleur du FNDC, envahir les rues de Conakry. « Nous ferons encore mieux la semaine prochaine », promettent les organisateurs. Dans la soirée, les organisateurs ne disposaient pas de chiffres concernant la participation, mais ils étaient certainement plus nombreux que lors de leur dernière marche, le 24 octobre dernier.

De son côté, dans un communiqué, le gouvernement s'est « félicité du professionnalisme des agents des forces de l’ordre déployés tout au long du parcours », sans donner cette fois aucun chiffre sur la mobilisation. D’importantes manifestations ont également eu lieu dans les villes de Mamou et Boké, dans l’intérieur du pays.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Serge Coulibaly, journaliste, à propos du Covid-19 : « Ceux qui n’y croient pas creusent la tombe de leurs concitoyens et concitoyennes »

« L’irréparable me sépare des théoriciens qui continuent de croire que coronavirus est une pure invention.

Lire la suite

Blog

Hommage de Birama Konaré, écrivain, à Soumaïla Cissé et ses compagnons : « Il faut agir pour faire tomber la distance entre Soumaïla Cissé et nous »

« Nous sommes tous à Nianfunké jusqu’à ce que vous nous reveniez

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Il y a confinement et confinement

02 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Coronavirus: RFI vous donne la parole !

03 Avril

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020