Jeudi 09 Avril 2020
Banniere SAma Money

Covid-19 au Mali :

+ 15 nouveaux cas ce jeudi 09 avril, soit 74 malades du coronavirus

+ 7 Décès

+ 22 patients guéris

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Guinée: une journée de contestation particulièrement violente

Au moins cinq morts et des dizaines de blessés selon nos informations, deux décès selon le gouvernement, c’est le bilan provisoire de la première journée de manifestations contre un potentiel 3ème mandat du président Alpha Condé en Guinée ce lundi 14 octobre.

A l’appel du FNDC qui regroupe les principales organisations de la société civile et de l’opposition, des dizaines de personnes ont tenté de manifester leur opposition à une nouvelle Constitution qui pourrait permettre au président Condé de se maintenir au pouvoir au-delà de ses deux mandats constitutionnels.

Les tentatives de rassemblement ont été rapidement avortées par les forces de défense et de sécurité déployées en nombre dans la capitale.

A16H00, les affrontements se poursuivaient encore en banlieue de Conakry, notamment au carrefour de Bambeto. Jets de pierres contre tirs de gaz lacrymogène dispersés par la police… Les jeunes manifestants revenaient toujours, par petits groupes, pour harceler les forces de l’ordre.

Une épaisse fumée noire se dégageait encore de la route Le Prince, l’un des deux axes principaux de Conakry.

Jamais une manifestation n'avait paralysé autant la ville de Conakry

Dans un communiqué le gouvernement évoque un bilan de deux morts, un jeune et un gendarme, mais les chiffres qui nous parviennent sont plus importants et font état de 4 morts, selon le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), des sources médicales, des observateurs et les proches des victimes.

Il y a eu également des dizaines de blessés et un très grand nombre d’arrestations, dont le chanteur Elie Kamano.

Un policier a également été passé à tabac et au moins « trois » postes avancés qui regroupent militaires gendarmes et policiers ont été saccagés.

Une journée donc particulièrement violente pour ce tout premier appel à manifester contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Me Mountaga Tall à propos du Conseil des ministres par visioconférence : "Le Gouvernement, pour se protéger contre le Coronavirus se barricade derrière les écrans pour délibérer. Bravo !

Sauf qu'au moment, le même Gouvernement envoie les malien(nes) s'agglutiner aux meetings électoraux et dans les bureaux de vote. Le droit à la santé et à la vie ne vaut-il pas pour tous ?"

Blog

Hommage de Birama Konaré, écrivain, à Soumaïla Cissé et ses compagnons : « Il faut agir pour faire tomber la distance entre Soumaïla Cissé et nous »

« Nous sommes tous à Nianfunké jusqu’à ce que vous nous reveniez

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Distanciation sociale

09 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Niger : l'affaire de l'audit du ministère de la Défense

09 Avril

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020