Mardi 31 Mars 2020
Banniere SAma Money

Urgent :

Mali : 5 nouveaux cas de maladies à coronavirus déclarées ce lundi 30 mars 2020 par le Ministère de la Santé.

Ce qui porte à 25 les cas de Covid-19 en territoire malien.

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Libye: le G7 assume sa part de responsabilité et appelle au dialogue

Le sommet du G7 à Biarritz, dans le sud-ouest de la France, s'est terminé ce 26 août, à l'issue duquel les membres du G7 et de l'UA ont soutenu un texte commun plaidant pour une trêve et appelant à une conférence inter-libyenne.

Avec notre envoyé spécial à Biarritz, Michel Arseneault

Les dirigeants du G7 font le constat que la situation est peu satisfaisante en Libye où deux hommes s’affrontent : le Premier ministre Fayez el-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar.

Les membres du G7 reconnaissent avoir une part de responsabilité dans la crise actuelle. Ce sont eux qui sont intervenus en Libye, certes sous mandat onusien, en 2011. Et ils admettent que le renversement de Mouammar Kadhafi a déstabilisé la région du Sahel tout entière.

Pour le président Macron, seule une solution politique ramènera la paix en Libye. Les partenaires africains du G7, les présidents de l’Afrique du Sud, du Burkina Faso, le Rwanda, de l’Egypte sont sur la même longueur d’onde, tout comme le président de la commission de l’UA.

Double médiation

Concrètement, il s‘agit d’organiser deux grandes conférences. Les Nations unies sont chargées de s’occuper du volet international en réunissant les pays impliqués de près ou de loin dans le conflit. L’Union africaine s’occupera, elle, du volet national. « Nous souhaitons que l’UA puisse pleinement se réinvestir, en particulier dans la conférence inter-libyenne qui est à préparer », a expliqué Emmanuel Macron.

Les pays membres du G7 n’ont pas toujours parlé d’une même voix dans le dossier libyen. L’Italie, qui soutient le Premier ministre el-Sarraj, l’homme deTripoli, a déjà accusé la France de soutenir le maréchal Haftar, l’homme de Benghazi. Ce qui explique peut-être pourquoi le président français a bien dit que la position du G7 et de ses partenaires africains avait été adoptée à l’unanimité.

Il a expliqué que des réunions préparatoires se tiendraient dans les prochaines semaines, tant à Paris qu’à Berlin, mais n’a annoncé aucun échéancier.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Haro sur les Sotrama : Vivement un autre concept, des minibus avec des arrêts précis pour prendre le relai

Le caractère « accidentogène » des Sotramas provoque de plus en plus l’ire de la population urbaine. 

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme et alors que les preuves de son innocence ont été rendues publiques depuis plusieurs semaines, le journaliste béninois Ignace Sossou est toujours en prison et son procès en appel n’a pas débuté. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Coronavirus: le monde ne sera plus le même

30 Mars


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Mali: au lendemain des élections législatives

30 Mars

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020