Vendredi 22 Mars 2019
Bannière SWED

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Présidentielle au Sénégal: Macky Sall officiellement déclaré vainqueur

Macky Sall est officiellement déclaré vainqueur de la présidentielle sénégalaise et il repart pour un mandat de cinq ans. L'annonce a été faite en début de soirée ce mardi 5 mars par le Conseil constitutionnel. L'instance confirme et valide les résultats provisoires de l’élection présidentielle.

Avec 58,26% des voix – c’est le score définitif obtenu par le président sortant – il s’agit d’une nette victoire dès le premier tour.

C’était d’ailleurs l’ambition affichée depuis l’été dernier par le candidat et ses soutiens. Cela correspond à plus de 2,5 millions de voix, trois fois plus de que le second de ce premier tour, Idrissa Seck.

Le Conseil constitutionnel a également confirmé son score : 20,5%. Ousmane Sonko, troisième obtient 15,67%. Les deux derniers Issa Sall et Madicke Niang sont loin derrière avec 4,07% et 1,48% des voix.

Les candidats de l’opposition qui avaient rejeté les résultats provisoires avaient également refusé de déposer des recours, le Conseil constitutionnel a confirmé qu’il n’en avait pas reçu dans le délai de 72 heures offert aux candidats. D’où cette annonce anticipée des résultats.

Macky Sall « tend la main » à l'opposition

Après son premier mandat de sept ans, Macky Sall est donc officiellement réélu pour cinq ans. A la suite de l'annonce des résultats définitifs, le président sénégalais a tenu un discours à la présidence, son premier depuis le scrutin, marqué par une participation de plus de 66%.

Pour lui, « ce nouveau contrat de confiance » valide son plan Sénégal émergent (PSE). Et Macky Sall s'engage à « faire encore plus et mieux.

« A mes yeux, il n'y a ni vainqueur ni vaincus », a-t-il souligné. « Mon rôle c'est de nous rassembler autour des idéaux que nous partageons. C'est pourquoi je tend la main à toutes et à tous, a-t-il déclaré, pour engager un dialogue ouvert et constructif dans l'intérêt supérieur de la nation. Je ferai des propositions en ce sens. Je convie à ce dialogue républicain toutes les forces vives de la nation, sans exclusive. Un dialogue auquel mes prédécesseurs, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade pourrait apporter leur contribution. »

Le président Macky Sall doit relever un certain nombre de défi. C'est d'abord la lutte contre la pauvreté, les problèmes d’énergie, l'accès à l'eau et puis surtout la sécurité alimentaire dans certaines zones rurales mais aussi l'emploi des jeunes.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Crash de Gondwana Airways

19 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Journée Internationale de la Francophonie: quels sont vos proverbes et expressions?

20 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019