Mercredi 21 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Procès Gbagbo et Blé Goudé: leurs avocats réclament leur libération

L'ancien président de Côte d'Ivoire et l'ex-leader des Jeunes patriotes ont été tous deux acquittés le 15 janvier de crimes contre l'humanité commis lors des violences post-électorales de 2010-2011.

Mais ils ne sont pas libres pour autant : au lendemain de leur jugement, la procureur Fatou Bensouda a fait appel pour demander leur maintien en détention. Ce mardi 29 janvier, les avocats de la défense ont rendu leur mémoire : ils réclament la libération immédiate de leurs clients.

Dans ce document, la défense rappelle que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés de crimes contre l'humanité, le 15 janvier dernier. Ce jugement en fait des hommes libres, qui ont le droit de se déplacer, poursuit la défense. Il faut des « circonstances exceptionnelles » pour restreindre leur liberté. Or ces conditions ne sont pas réunies, insiste la défense.

D'abord parce que cela reviendrait à violer les principes établis par la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme.

« Risque de fuite » ?

Ensuite, parce que le procureur évoque un « risque de fuite » en ne s'appuyant que sur des hypothèses, sans jamais fournir d'éléments concrets, souligne la défense.

Critique également de la démarche du procureur, qui dans son mémoire, soulève des « erreurs de droit » commis par les juges de première instance. Me Emmanuel Altit, l'avocat principal de l'ex-président ivoirien, demande aux cinq juges d'appel de renvoyer le dossier à la chambre de première instance, pour qu'elle se prononce.

En cas de remise en liberté conditionnelle, la défense souhaite pouvoir déposer ses propositions en temps utile.

Un appel sur le fond du dossier

La procureure Fatou Bensouda a fait appel pour demander leur maintien en détention, le temps qu'elle puisse faire appel sur le fond du dossier dans quelques mois. Elle estime qu'il y a de réels risques que ces deux anciens responsables politiques ivoiriens ne prennent la fuite et ne répondent pas aux éventuelles convocations de la Cour.

Vendredi, la chambre d'appel tient une audience publique pour discuter avec chaque partie de la remise en liberté de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président-Fondateur écoute l'opposition

20 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] État d’urgence dans l’est du Tchad

20 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019