Dimanche 18 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

RCA: Jean-Yves Le Drian à Bangui sur fond de présence russe

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian entame ce jeudi 1er novembre une courte visite à Bangui en Centrafrique.

Une visite particulièrement attendue après les différentes rencontres plus ou moins formelles qui ont eu lieu à l’extérieur du pays entre les autorités centrafricaines et françaises. Une visite française dans un contexte où la Russie prend une place de plus en importante en Centrafrique.

Le ministre Le Drian n’était pas venu en Centrafrique depuis le départ de l’opération Sangaris en octobre 2016. Le ministre des Affaires étrangères effectue cette visite après l’annulation à deux reprises de la venue de Florence Parly, la ministre des Armées.

Ce voyage intervient alors que la Russie joue depuis plus d’un an un rôle grandissant en Centrafrique, notamment via son conseiller à la présidence Valérie Zakharov. Elle a obtenu la levée temporaire de l’embargo qui a permis une première livraison d’armes en janvier. La Russie participe aussi désormais à la formation de l’armée centrafricaine.

De plus, les négociations avec les groupes armés menées à Khartoum à l’initiative russe n’ont pas été appréciées de tous. Beaucoup d’acteurs sur le terrain dénoncent le manque de coordination et de transparence de l’action russe.

« C’est le retour de la France », commente une personnalité politique centrafricaine. Un sentiment partagé par beaucoup, bien que la France ne soit jamais vraiment partie. En 2017, elle a apporté des contributions à hauteur de 127 millions d’euros environ, soit l’équivalent d’un tiers du budget de l’Etat centrafricain.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

B comme base

16 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

16 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018