Dimanche 18 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Migrants: plus de 5000 soldats américains envoyés à la frontière avec le Mexique

Les Etats-Unis envoient l’armée à la frontière mexicaine. Alors qu’une caravane de milliers de migrants venus d’Amérique centrale pourrait bientôt essayer d’entrer dans le pays, le ministère de la Défense a annoncé le déploiement de 5 200 soldats, dont les attributions seront limitées, mais qui s’ajoutent à un dispositif comptant déjà près de 19 000 hommes. Une mesure spectaculaire en adéquation avec le discours de Donald Trump, à une semaine des élections de mi-mandat.

Avec notre correspondant à New York,Grégoire Pourtier

Dès lundi matin, Donald Trump avait cherché à remettre la caravane de migrants au cœur du débat. Dans un tweet, il qualifiait le mouvement « d’invasion », estimant en outre que « de nombreux membres de gangs » s’étaient incrustés dans le cortège.

Le président électrifie ses supporters en affichant sa fermeté, et son administration est passée aux actes. Le général Terrence O’Shaughnessy a ainsi détaillé le renforcement du dispositif à la frontière sud-ouest : « D'ici à la fin de la semaine, nous allons déployer plus de 5 200 soldats, qui s'ajouteront aux 2 090 membres de la Garde nationale déjà sur place. La sécurité des frontières est une protection du pays. Et l’armée américaine soutiendra donc l’agence en charge de cette question pour renforcer la frontière. »

Les Etats-Unis en guerre à leur propre frontière ?

Pour faire face à deux caravanes de chacune 3 000 à 4 000 migrants, dont beaucoup de femmes et d’enfants, l’armée américaine mobilise ainsi un effectif équivalent à celui sur le terrain en Syrie et en Irak.

Mais les militaires auront en fait des pouvoirs limités, ils vont surtout appuyer les 16 500 agents de la police des frontières. Leurs hélicoptères et avions équipés de la plus haute technologie aideront à traquer les clandestins, même de nuit. Leurs ingénieurs participeront à l’érection des barrières barbelées temporaires. Ces dernières semaines, 1 900 personnes par jour passaient la frontière illégalement.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

B comme base

16 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

16 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018