Mardi 19 Mars 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tchad: l'armée bombarde une localité à la frontière libyenne

Selon des sources locales, deux hélicoptères de l'aviation tchadienne ont pilonné ce jeudi un campement dans le cadre de la lutte contre les rebelles du Conseil de commandement supérieur militaire pour le salut de la République en faisant de nombreux blessés parmi les civils.

Le bombardement de Kouri Bougoudi ce jeudi est une opération qui s’inscrit dans le cadre de la riposte entamée par l’état-major tchadien depuis l’incursion rebelle du 11 août dernier. Une attaque-surprise dont le bilan n’a jusque-là pas été établi.

Même si l’armée n’a pas donné le bilan de l’attaque de ce jeudi, la plupart des sources s’accordent sur le fait qu’il n’y a pas eu de décès, mais de nombreux blessés dont les images ont circulé sur les réseaux sociaux.

Vers des hôpitaux en Libye

Selon des sources militaires, le bombardement a fait des blessés qui ont été transportés en Libye où se trouvent les hôpitaux les plus proches.

Des sources gouvernementales expliquent qu’il a été demandé depuis le mois d’août à tous les chercheurs d’or qui ont afflué dans cette partie du territoire se mêlant aux rebelles de se retirer avant le début des opérations militaires. Un mot d’ordre qui n’a manifestement pas été entendu et qui explique le nombre de blessés civils.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Crash de Gondwana Airways

19 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RCA: comment relancer l'accord de paix?

19 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019