Samedi 17 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Au Sénégal, le bétail en souffrance, l'Etat à la rescousse

La fin de la période de sècheresse et le début de celle des pluies ont entrainé une forte mortalité dans le centre du pays ces derniers jours. A un mois et demi de la tabaski, les autorités ont réagi, le président Macky Sall a débloqué une importante somme pour les éleveurs.

25 000 francs CFA pour un mouton, 50 000 pour un zébu. Macky Sall a lui-même fait le déplacement dans le département de Kongheul pour apporter, a-t-il expliqué, « la solidarité de la nation » et surtout des fonds, pour parer à l'urgence, une enveloppe d'un milliard de francs CFA.

Ces dernières semaines, les fortes températures et le manque de fourrage notamment dans le centre du pays ont affaibli tous les cheptels : zébus, moutons et chèvres, la mortalité du bétail a donc augmenté. Une situation quasi normale à cette période de l'année, estiment les responsables du ministère de l'Elevage. Il y a dix jours, des orages puissants ont frappé tout le centre du pays, coeur de la zone de d'élevage. Du vent frais, un coup de froid fatal pour de nombreuses bêtes déjà affaibli.

En tout, une première estimation comptabilise près de 23 000 têtes de bétail mortes en quelques jours.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

B comme base

16 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

16 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018