Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Gaza: Pretoria condamne les violences et rappelle son ambassadeur en Israël

L’Afrique du Sud rappelle son ambassadeur en Israël après la mort lundi 14 mai de plus de 50 palestiniens à Gaza, dont 8 enfants, et plus de 2 400 blessés par l’armée israélienne.

Des incidents violents ont eu lieu à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, jour du 70e anniversaire de la création de l’Etat hébreu et de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem. Une inauguration saluée comme historique par Israël, mais largement perçue comme un acte de provocation, car elle revient à reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu. D’ailleurs de nombreux pays avaient décliné l’invitation pour assister à l’inauguration de cette ambassade.

L’Afrique du Sud aura été le premier pays du continent africain à condamner cette violence. Dans un communiqué lundi en début de soirée, le gouvernement indique qu’en raison du caractère grave et aveugle de l’attaque israélienne, Pretoria rappelle son ambassadeur avec effet immédiat, ajoutant que l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem constitue une provocation.

Une position ferme

L’Afrique du Sud a toujours soutenu les Palestiniens, dont elle estime le combat proche de celui des militants ANC durant l’apartheid. En décembre dernier, lors du vote des Nations unies condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël, la majorité des pays africains avaient associé leur voix à cette condamnation.

Le Togo avait été le seul pays africain à soutenir Washington. Huit autres pays du continent s’étaient abstenus, principalement des alliés des Etats-Unis comme le Soudan du Sud, le Rwanda, l’Ouganda.

Il faut dire que le président américain Donald Trump avait menacé de couper les fonds aux pays tentés de condamner la décision américaine, dénonçant  « ceux qui prennent notre argent et ensuite votent contre nous au Conseil de sécurité ».

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La VAR aux élections

17 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara: un monument à sa mémoire

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018