Vendredi 19 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L'Arabie saoudite lance la construction d'une immense cité du divertissement

Le roi saoudien Salman lance ce samedi 28 avril la construction de la cité du divertissement d’al-Qiddiya, proche de la capitale Riyad. Elle fait partie d’une série de méga-projets que le jeune prince hériter Mohammed ben Salman veut réaliser dans le cadre de son plan « vision 2030 ».

La cité d’al-Qiddiya sera construite à 40 kilomètres au sud-ouest de Riyad. Étendue sur une superficie de 334 km², elle sera composée d’installations sportives, culturelles et de divertissements, avec notamment un parc safari.

A l’image du Disneyland de Paris, des centres commerciaux, des restaurants et des hôtels vont être construits également. L’objectif du projet est économique : le royaume souhaite séduire les jeunes. Près des deux tiers de la population sont âgés de moins de 35 ans et on estime que les Saoudiens dépensent jusqu'à 30 milliards de dollars par an pour voyager et consommer à l’étranger.

Avec une économie fortement dépendante du pétrole, l'Arabie saoudite entend diversifier ses ressources. Al-Qiddiya fait partie entre autres d’une série de grands projets que le royaume veut réaliser d’ici 2030, comme la construction d’une gigantesque zone de développement technologique à l’image de la Silicon Valley ou encore un ambitieux projet touristique consistant à transformer une cinquantaine d’îles de la mer Rouge en stations balnéaires de luxe.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018