Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Sommet de la Ligue arabe: Riyad place Jérusalem et l'Iran en tête des priorités

Le sommet de la Ligue arabe s’est tenu ce dimanche 15 avril. L'Arabie saoudite accueillait cette réunion annuelle. Il a été question de la Syrie, au lendemain des frappes occidentales.

Mais la réunion a été dominée par la question de Jérusalem et par les tensions avec l'Iran.

La Ligue arabe appelle à « réactiver le processus politique en Syrie », pays suspendu de l'organisation depuis 2011, en raison de sa répression du soulèvement.

En accueillant la vingtaine de représentants des pays arabes, le roi Salman a réaffirmé sans surprise sa condamnation de la politique iranienne dans la région. Le souverain a qualifié « d'agressive » l'attitude de la République islamique, l'accusant de « terrorisme » et « d'ingérences flagrantes » dans les affaires des pays arabes, dans le communiqué final du sommet de ce dimanche.

La réunion a été largement consacrée au dossier israélo-palestinien, rejetant la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. Il y a quelques semaines, le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman avait évoqué le droit des Israéliens à disposer de leur Etat, ce qui avait été interprété comme un nouveau signe de rapprochement entre l'Arabie saoudite et l'Etat hébreu qui ont en commun leur opposition à Téhéran.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018