Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Niger: la famille de l'ex-président Baré Maïnassara demande toujours la vérité

La famille de l'ex-président nigérien Ibrahim Baré Maïnassara, tué le 9 avril 1999 sur une base militaire par des membres de sa propre garde, réclame toujours la vérité.

Dix-neuf ans après, ses proches attendent toujours de connaître les commanditaires de l'assassinat.

En octobre 2015, la Cour de justice de la Cédéao avait jugé à l'unanimité que « le droit à la vie du président Ibrahim Baré Maïnassara avait été violé ». Le tribunal avait demandé au Niger de payer une indemnité à la famille de l'ancien dirigeant. Indemnité qui vient d'être versée. Mais un point de l'arrêt n'a pas été exécuté à ce jour, celui du droit à la vérité.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 Nydia 11-04-2018 15:12
I'd like to thank you for the efforts you've put in writing this website.
I really hope to view the same high-grade blog posts by you later
on as well. In truth, your creative writing abilities
has motivated me to get my own site now ;)
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018