Lundi 16 Juillet 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le Premier ministre en Côte d’Ivoire : UNE VOLONTÉ COMMUNE DE RELEVER LE DÉFI SÉCURITAIRE

Au troisième jour de sa tournée sous régionale, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga est arrivé en Côte d’Ivoire, hier, aux environs de 11h, après les étapes du Burkina Faso et du Niger.

A la base des forces aériennes où l’avion qui le transportait s’est immobilisé, le chef du gouvernement malien a été accueilli par son homologue ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, en présence d’éminentes personnalités ivoiriennes. Après le cérémonial d’accueil, les deux personnalités ont eu un court temps d’échange dans le salon d’honneur de l’aéroport.

Le Premier ministre ivoirien et l’ambassadeur du Mali à Abidjan, Ousmane Ag Rhissa, ont ensuite accompagné le chef du gouvernement malien à l’hôtel Ivoire où il s’est installé. Comme pour prendre un maximum d’inspiration, c’est par une séquence assez agréable et détendue que ce séjour de Soumeylou Boubèye Maïga débuta en terre ivoirienne. En effet, après un deuxième tête-à-tête à la Primature, Amadou Gon Coulibaly a offert à son homologue malien et à sa délégation un déjeuner. C’était en présence, côté malien, de plusieurs personnalités dont le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, de sa collègue de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walett Intallou et du chef d’Etat-major général des Armées, le général M’Bemba Moussa Kéïta.

Commentant la présence de son homologue malien à Abidjan, le Premier ministre ivoirien a affirmé que celle-ci constituait une preuve supplémentaire de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et entre les présidents Alassane Dramane Ouattara et Ibrahim Boubacar Kéïta. «Cette coopération, a ajouté Amadou Gon Coulibaly, s’avère essentielle pour la stabilité de la sous région confrontée à des défis multiformes, notamment en matière de sécurité, avec les questions récurrentes du terrorisme et de l’immigration clandestine». «Je voudrais, à cet égard, exprimer tout le soutien et la solidarité du gouvernement ivoirien au gouvernement malien dans sa lutte contre le terrorisme et dans ses efforts pour le retour définitif et durable de la paix au Mali», a-t-il dit. M. Coulibaly s’est par ailleurs félicité de l’effectivité sur le terrain de la force du G5 Sahel qui confirme bien l’engagement de la sous-région ainsi que celui de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes. «A travers cette visite, je relève avec satisfaction la convergence de vue de nos gouvernements respectifs quant à la nécessité de partager, de mutualiser nos connaissances, nos ressources, nos compétences et nos expertises dans les domaines politique, économique, social et culturel pour l’atteinte de nos objectifs communs de développement», a souligné Amadou Gon Coulibaly.

Dans sa réponse, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a indiqué que sa visite en Côte d’Ivoire s’inscrivait dans la volonté de renforcer, de diversifier les relations qui existent entre les deux pays. Il a confié avoir été très attentif à l’évolution politique récente de la Côte d’Ivoire, ajoutant avoir vécu au quotidien la lutte menée en Côte d’Ivoire pour l’instauration de l’unité nationale, l’instauration de la démocratie, la consolidation aussi de l’expression de la souveraineté de la volonté des citoyens. «Le Mali se félicite aussi que pendant la période que nous avons connue en 2012, que grâce à la clairvoyance et à la fermeté du leadership du président Ouattara, à la tête de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), nous ayons pu surmonter la rupture institutionnelle», s’est-il réjoui.

Selon le chef du gouvernement malien, les plus hautes autorités de la Côte d’Ivoire et du Mali ont, aujourd’hui, la volonté de relever ensemble les défis auxquels elles font face, notamment le défi sécuritaire commun. «Parce que, a-t-il dit, les attentats perpétrés au Mali et en Côte d’Ivoire ont prouvé que la sécurité des deux pays est indissociable comme celle de l’ensemble de la région». «C’est pourquoi, nous inscrivons notre démarche dans une volonté de construire ensemble un espace commun de sécurité et de stabilité. Mais aussi un espace commun de promotion humaine et de développement, parce que sans le développement économique et la promotion humaine, nous ne pourrions pas avoir la progression à laquelle nous aspirons», a-t-il analysé. Le Premier ministre a, par ailleurs, indiqué qu’il était important de diversifier les relations économiques entre la Côte d’Ivoire et le Mali, estimant que les deux pays et les deux peuples sont étroitement intégrés depuis bien longtemps. L’autre temps fort du déjeuner a porté sur la séquence d’échanges de cadeaux entre Amadou Gon Coulibaly et Soumeylou Boubèye Maïga.

La visite de Soumeylou Boubèye Maïga en terre ivoirienne s’est, par la suite, poursuivie avec la tenue d’une séance de travail élargie aux membres des deux délégations. Le programme de visite de M. Maïga prévoyait une audience que devait lui accorder le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara.

Envoyé spécial

Massa SIDIBÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi sert le football ?

16 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Champions du monde !

16 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2018