Jeudi 21 Mars 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Première tournée en Afrique du secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson

Le numéro deux américain entame mardi 6 mars sa première visite en Afrique. Il sera sur le continent pendant une semaine et passera par le Tchad, l'Ethiopie, Djibouti, le Kenya et le Nigeria.

Officiellement, on parlera contre-terrorisme, paix, sécurité, promotion de la bonne gouvernance et renforcement des intérêts commerciaux. Cependant, Rex Tillerson va devoir avant tout rattraper les erreurs et les propos de son président.

Nul doute que le voyage de Rex Tillerson sera suivi avec intérêt, alors qu'en janvier, le président Trump traitait plusieurs nations africaines de « pays de merde ». Pour le secrétaire d'Etat, il va donc falloir recoller les morceaux et démontrer la bienveillance américaine envers l'Afrique, d'autant que le Tchad fait partie des étapes, alors que ses ressortissants sont interdits d'entrée aux Etats-Unis depuis septembre.

« Le pays a apporté une contribution sécuritaire remarquable. Nous pensons qu'il quittera bientôt cette liste de sanctions, explique Donald Yamamoto, secrétaire adjoint du bureau américain des Affaires africaines. Il voit le Tchad comme une "nation cruciale" » dans la région, notamment dans la lutte contre le terrorisme, tout comme le Nigeria avec le cas Boko Haram.

Rex Tillerson s'arrêtera à Djibouti où les Américains ont une base militaire, tout comme les Chinois, depuis l'an dernier. Les Etats-Unis comptent bien montrer qu'ils surveillent les activités de Pékin sur le continent.

« Nous nous inquiétons de leurs objectifs, notamment leur pratique des prêts à taux préférentiels. Nous craignons une explosion de l'endettement de certains Etats », explique Donald Yamamoto.

Dans tous les cas, le secrétaire adjoint explique que le voyage doit aider les pays à régler leurs problèmes et à construire des institutions fortes, en citant les crises politiques au Kenya et en Ethiopie. A Addis Abeba, Rex Tillerson s'entretiendra avec les dirigeants de l'Union africaine pour évoquer les crises du moment, notamment au Soudan du Sud, en RDC et en Somalie.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Crash de Gondwana Airways

19 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Journée Internationale de la Francophonie: quels sont vos proverbes et expressions?

20 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019