Dimanche 19 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Afrique du Sud: les négociations continuent pour préparer le départ de Zuma

En Afrique du Sud, les négociations continuent pour préparer le départ de Jacob Zuma. Plusieurs sorties politiques inscrites à l’agenda des cadres de l’ANC ont été annulées vendredi et ce samedi.

Et pour cause, les négociations directes entamées mardi entre le chef de l’État et Cyril Ramaphosa seraient « dans leur phase finale ». La démission du président semble donc toujours aussi imminente.

Aucune trace des cadres dirigeants de l’ANC vendredi. Hier comme aujourd’hui, les membres du Top 6 ont annulé leur participation à plusieurs événements organisés autour du centenaire de Nelson Mandela au Cap. En cause, des « affaires plus urgentes à traiter », et on imagine bien lesquelles, alors que Cyril Ramaphosa et Jacob Zuma sont toujours en pleines négociations derrière des portes closes.

La disparition soudaine de tous les plus hauts cadres du parti semble être le signe que les discussions sont entrées dans « leur phase finale ».

Parmi les points de contention : les poursuites auxquelles l’actuel président pourrait faire face. Car si Jacob Zuma ne peut pas bénéficier de l’immunité, il voudrait en revanche que ses frais de justice à venir soient pris en charge par l’État, même après sa démission.

Il est toujours difficile de savoir quand ces discussions aboutiront. Les cadres de l’ANC devront en tout cas apparaître en public dimanche, à l’occasion des grandes célébrations pour le centenaire de Mandela au Cap. Un discours de Cyril Ramaphosa est programmé dans l’après-midi.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Abdoulaye Konaré, malien de l’extérieur, à propos du second tour de la présidentielle au Mali : « Si les maliens acceptent ce résultat fabriqué au nord, nul doute qu’IBK se fera remplacer en 2023 à la tête de l’Etat par son Karim Keita »

Blog

L’irrécusabilité du juge constitutionnel : Vers la naissance d’un Dieu au Mali !

« Le juge, gardien de la règle de droit, pacificateur social, protecteur des droits, régulateur des institutions autant de qualificatifs que l’on puisse accorder à un être humain fort et fragile fait de ténèbres, d’orgueil et d’erreurs

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi un facilitateur ? (rediffusion)

17 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Ibrahim Boubacar Keïta réelu

17 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018