Mercredi 17 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Kenya: l’opposant Raïla Odinga a prêté serment comme président du peuple

Ils se sont levés tôt, ce mardi, les partisans de Raïla Odinga, l’opposant kényan. Ils se sont réunis au parc Uhuru au centre de Nairobi avec des mouchoirs blancs pour la prestation de serment du leader de l'opposition qui ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle d'octobre dernier et donc la victoire d'Uhuru Kenyatta.

« Moi, Raïla Omolo Odinga, répondant à une vocation supérieure, acceptant d’entrer en fonction en tant que président du peuple de la République du Kenya, jure de faire allégeance au peuple et à la République du Kenya ». L’opposant kényan a donc prêté serment devant la foule lors d’une cérémonie qui était pourtant interdite par les autorités.

Raïla Odinga est arrivé une bible à la main dans cet Uhuru Park au milieu d’une grande foule  avec des milliers de personnes. Il est arrivé seul. Kalonzo Musyoka qui devait prêter serment avec lui, Musalia Mudavadi et Moses Wetangula, les trois autres leaders de la Nasa, la coalition de l’opposition, étaient absents. Raïla Odinga a dit que les explications viendraient plus tard. Il a simplement précisé que Kalonzo Musyoka prêterait serment plus tard.

Cérémonie express

Raïla Odinga s’est entouré d’autres caciques du parti : James Orengo, Miguna Miguna, le gouverneur Hassan Joho, trois personnes qui représentent un peu l’aile dure de la Nasa. Etait présent aussi le député et avocat T.J. Kajwang, dans sa robe d'avocat et qui a fait signer un certificat à Raïla Odinga. Des documents que le chef de l’opposition a brandis devant ses partisans. Raïla Odinga a parlé d’un jour  historique, d’une étape supplémentaire vers la démocratie. Et il a promis aussi de s’exprimer plus longuement bientôt.Il a ensuite remercié ses militants d’être venus, et a salué leur courage.

En tout cas, en cinq minutes, c’était terminé. Les militants étaient partagés à l’issue de cette prestation de serment. Heureux que la cérémonie ait pu se faire puisqu’elle était interdite à la base. Mais ils s’interrogent sur l’absence des trois leaders de la Nasa. Et après six heures d’attente, beaucoup espéraient une cérémonie un peu plus longue. Il y a un petit goût d’inachevé quand même. Maintenant, les militants attendent les prochaines étapes car cette cérémonie était symbolique. Uhuru Kenyatta est bien sûr toujours le président en place.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Remaniement

16 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le PDCI tient son Congrès extraordinaire

16 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018