Vendredi 25 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le Botswana s’oppose à la taxe sur les importations préconisée par de l’UA

Le Botswana a fait part vendredi de son opposition catégorique à une décision de l’Union africaine (UA) qui exige de tous ses pays membres qu’ils instaurent une taxe de 0,2% sur leurs importations pour permettre à l’organisation de financer ses activités, notamment ses opérations de maintien de la paix.

Le vice-président Mokgweetsi Masisi a déclaré que le Botswana, comme d’autres Etats membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), n’était pas en faveur d’un calcul de 0,2% de la valeur des importations.

Il a expliqué que le Botswana était plus à l’aise avec la formule utilisée actuellement et présentera donc clairement sa position lors du sommet de l’UA prévu ce week-end.

Selon Masisi, la réforme a suggéré que les Etats membres puissent contribuer à hauteur de 0,2% de la valeur de leurs importations, l’objectif principal étant de motiver les membres à réduire le montant de leurs contributions afin d’augmenter la quantité de biens produits localement et ainsi réduire leur facture d’importation.

Un rapport montre qu’en 2016, après avoir lutté pendant des années pour trouver une formule d’autofinancement de l’UA - qui est maintenant financée à 76% par des donateurs étrangers - certains dirigeants ont finalement convenu du prélèvement de 0,2% sur les importations".

Source : APA 27/01/18

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

Souleymane Koné, cadre du parti FARE évoque « Le Mali face au péril IBK » : « nous sommes devenus la risée du Sahel »

« Le Mali aura le 29 juillet prochain le choix entre l'affaissement actuel et le redressement. C'est dire qu'il n'y aura pas d'alternative à l'alternance. S’il n’y a de bilan pour le quinquennat du Président IBK, par contre une suite de souffrances et détresses infligées au peuple et au pays en dit long sur la ruine du Mali sous son mandat.

Lire la suite

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L’hôpital public est mort (rediffusion)

24 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Sénégal: les universités en ébullition

24 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018