Mardi 23 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Cameroun: 43 morts sur des sites miniers abandonnés en 2017 (ONG)

Au moins 43 personnes sont mortes au Cameroun en 2017 sur des sites miniers exploités puis abandonnés par des sociétés minières, a appris l'AFP mercredi auprès de l'ONG Forêts et développement rural (Foder).

"Le compteur du nombre de personnes décédées dans les trous miniers (...) monte à 43 personnes en l’espace de 10 mois" en 2017, principalement dans la région administrative de l'Est du Cameroun, a dénombré l'ONG Foder, qui se bat pour la réhabilitation des trous "béants" laissés par des exploitants de sites miniers, principalement des entreprises chinoises.

Neuf chercheurs d'or sont morts, fin décembre, ensevelis dans un trou "d’un site minier ouvert et non réhabilité de la société minière chinoise Lu et Lang", a rapporté l'ONG camerounaise.

Les victimes avaient été surprises "par un éboulement de terre alors (qu'elles) s’attelaient à faire le +ngueré+ (recherche de l'or sur des sites préalablement exploités par les sociétés minières) dans un des trous béants d’environ 200 mètres" de profondeur, a précisé l'ONG. La radio d'Etat avait évoqué le drame.

Début septembre, un jeune de 12 ans est décédé par noyade dans un "lac artificiel" qui s'était formé sur un ancien site minier exploité par une autre société minière, Métalicon SA, d'après l'ONG Foder. Peu après, le gouvernement avait suspendu cette compagnie pour six mois.

Foder a lancé depuis deux ans une campagne pour la restauration des sites miniers creusés et abandonnés par les exploitants dans l'est du pays, mais elle souligne que "rien n'est encore fait".

De 2012 à 2014, pas moins de "250 chantiers miniers ont été ouverts et non réhabilités par 65 entreprises de la mine semi-mécanisée dans la région de l’Est", selon Foder. Cette région du Cameroun est parsemée de sites miniers, avec l'or comme ressource la plus exploitée, souvent de manière artisanale.

Source : AFP 10/01/18

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Dieu et Président-Fondateur

22 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Trump: bilan d’un an au pouvoir

22 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018