Mardi 23 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Côte d'Ivoire: à Bouaké, les dangereuses querelles interarmées

Des tirs nourris ont été entendus à nouveau ce mardi soir à Bouaké l’une des principales villes de Côte d’Ivoire. Selon certains témoignages, ces tirs - en l'air pour l'essentiel - avaient déjà commencé dans le milieu de la journée et se sont intensifiés vers 18h30.

C’est un contentieux entre militaires et forces de l’ordre CCDO qui aurait dégénéré.

On a peut-être bien frôlé la catastrophe hier soir à Bouaké, alors que depuis quatre jours la tension ne cesse de monter entre militaires des différents corps d’armées de la ville et les membres du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO).

Après des tirs nourris en l’air tout au long de la journée de mardi, certains militaires ont décidé dans la soirée de se diriger vers le camp du CCDO.

La ville est calme mais on a entendu des tirs sporadiques. Mais ils sont dans les camps, ils sont pas en ville. Les gens ont plié bagage. On est fatigués de cette affaire.

Fort heureusement, cette force mixte composée de policiers de gendarmes et de militaires avait anticipé et évacué le camp, ce qui aura sans doute permis d'éviter une confrontation directe à l’issue toujours incertaine. Déjà jeudi dernier, le même type d’escarmouche avait fait un mort et un blessé à Bouaké.

Quant à la cause de cette crise entre corps habillés du même pays, certains avancent des querelles personnelles qui opposent un lieutenant du CCDO et des militaires, d’autres évoquent des volontés réciproques de s’espionner et de se nuire.

Reste donc à déterminer pour les autorités d’Abidjan comment et pourquoi en moins d’une semaine une poignée de militaires plus ou moins disciplinés réussissent à plonger une ville de près de 600 000 habitants dans l’angoisse et la peur.

Source : RFI 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Dieu et Président-Fondateur

22 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Trump: bilan d’un an au pouvoir

22 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018